Bombardement des Kurdes : le Conseil fédéral doit réagir !

0 have signed. Let’s get to 7,500!


(Deutsch unten)

La ville Kurde d'Afrin, située dans le nord de la Syrie, est attaquée par l'armée turque depuis le 20 janvier dernier. Les bombardements ont déjà fait des dizaines de morts et de blessés civils. Des troupes au sol, appuyées par des milices djihadistes, tentent d'entrer dans le canton d'Afrin et visent à contrôler tout le Nord syrien. Afrin ne doit pas devenir un nouveau Kobanê !

Les Kurdes de Syrie et leurs alliés arabes ont résisté et vaincu Daesh à Kobane et à Raqqa. Ces sacrifices victorieux ont été unanimement salués dans le monde entier. L'armée d'Erdogan bombarde maintenant ces mêmes Kurdes !
Au Nord de la Syrie, région au coeur de l'affrontement géopolitique entre l'Arabie Saoudite et l'Iran (et leurs alliés respectifs), la construction par les Kurdes d'une alternative politique démocratique, féministe, pluriconfessionnelle et écologiste s'avère un vrai signe d'espoir dans la région.

La communauté internationale ne peut fermer les yeux et abandonner les habitant-e-s du Nord de la Syrie à leur sort.

La Suisse, État dépositaire des conventions de Genève, ne saurait rester silencieuse et inactive face à cette invasion militaire, aux graves violations des droits humains et à l'ingérence inadmissible de la Turquie :

  • Nous appelons le Conseil fédéral à convoquer d'urgence l'ambassadeur turc pour lui faire part de sa condamnation totale de cette invasion et son inquiétude sur le sort des civils et des réfugiés présents dans la région.
  • Nous appelons le Conseil fédéral à mettre en place un moratoire sur les exportations d'armes au Moyen-Orient et dans la péninsule arabique.
  • Nous appelons le Conseil fédéral à s'engager, aux côtés de la communauté internationale, en faveur de la mise en place de zones de sécurité et d'une zone d'exclusion aérienne au nord de la Syrie.
  • Nous appelons la population suisse à manifester sa solidarité avec les Kurdes et les autres composantes de la population d'Afrin, et à condamner l'invasion militaire turque. 

Abandonnés par les États, les Kurdes se retrouvent maintenant bien seuls face aux assauts militaires de la Turquie. La mobilisation de la société civile est d'autant plus nécessaire !

Ilias Panchard (Conseiller communal) ; Luzian Franzini (co-président des Jeunes Vert-e-s suisses) ; Christiane Perregaux (Professeure honoraire UniGE) ; Ueli Leuenberger (ancien Conseiller national) ; Luca Schalbetter (Comité des Jeunes POP Suisse) ; Mathias Reynard (Conseiller national) ; Erica Deuber Ziegler (Historienne, ancienne Députée GE) ; Jean Ziegler (ancien Conseiller national, vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme des Nations unies) ; Carlo Sommaruga (Conseiller national) ; Lisa Mazzone (Conseillère nationale) ; Laurent Wehrli (Conseiller national) ; David Payot (Municipal) ; Josef Lang (Historien, ancien Conseiller national) ; Balthasar Glättli (Conseiller national) ; Tommy Vercetti (Musicien) ; Liliane Maury Pasquier (Conseillère aux États, membre de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe) ;

--

Die kurdische Stadt Afrin, welche im Norden von Syrien liegt, wird seit dem 20. Januar von der türkischen Armee attackiert. Die Bombardements hatten bereits dutzende von zivilen Todesopfern und Verletzten zur Folge. Bodentruppen, unterstützt von jihadistischen Milizen, versuchen die Kontrolle über Nordsyrien zu erlangen. Afrin darf kein neues Kobane werden!

Die kurdische Bevölkerung in Syrien und ihre Alliierten haben die IS in Kobane und Raqqa besiegt. Ihre Leistungen und Engagement gegen die islamistische Terrorherrschaft der IS wurde von der ganzen Welt begrüsst. Nun attackiert aber Erdogan genau diese Kurdinnen und Kurden!

Die internationale Gemeinschaft darf ihre Augen nicht verschliessen und die Bewohnerinnen und Bewohner von Nordsyrien im Stich lassen.

Die Schweiz, Gründungsort der Genfer Konventionen, darf Angesichts dieser Invasion und Menschenrechtsverletzungen nicht untätig und still bleiben:

  • Wir fordern der Bundesrat dazu auf, die Invasion und Menschenrechtslage in dieser Region zu verurteilen und dies dem türkischen Botschafter in Bern auch persönlich mitzuteilen.
  • Wir fordern vom Bundesrat ein Waffenexport-Moratorium in den Nahen Osten und die arabische Halbinsel.
  • Wir fordern vom Bundesrat, sich gemeinsam mit der internationalen Gemeinschaft für Sicherheitszonen und Flugverbotszonen über Nordsyrien einzusetzen.
  • Wir fordern die Schweizer Zivilgesellschaft dazu auf, Solidarität mit der kurdischen Bevölkerung zu zeigen und die Militärinvasion zu verurteilen.

Von Staaten im Stich gelassen, sehen sich die Kurdinnen und Kurden alleine gelassen gegen die Militärinvasion in Syrien. Die Mobilisierung der Zivilgesellschaft ist nun wichtiger denn je!

Ilias Panchard (Stadtrat, Lausanne) ; Luzian Franzini (Co-Präsident Junge Grüne Schweiz) ; Christiane Perregaux (Professeure honoraire UniGE) ; Ueli Leuenberger (alt Nationalrat) ; Luca Schalbetter (Vorstand Kommunistische Jugend Schweiz) ; Mathias Reynard (Nationalrat) ; Erica Deuber Ziegler (Historikerin, alt Kantonsrätin Genf) ; Jean Ziegler (alt Nationalrat, Vizepräsident des Beratenden Ausschusses des UNO- Menschenrechtsrates) ; Carlo Sommaruga (Nationalrat) ; Lisa Mazzone (Nationalrätin) ; Laurent Wehrli (Nationalrat) ; David Payot (Municipal) ; Josef Lang (alt Nationalrat, Historiker) ; Balthasar Glättli (Nationalrat) ; Tommy Vercetti (Rapper) ; Liliane Maury Pasquier (Ständerätin, Mitglieder der Parlamentarische Versammlung des Europarates) ;

--



Today: Giancarlo is counting on you

Giancarlo Perfetti needs your help with “Bombardement des Kurdes : le Conseil fédéral doit réagir !”. Join Giancarlo and 5,959 supporters today.