Pétition fermée

Etudiant-e-s salarié-e-s : halte à l’échec et aumépris ! Exigeons une dispense d’assiduité de droit pour tout contrat de travail !

Cette pétition avait 21 signataires


Le taux de réussite aux exams des étudiant-e-s salarié-e-s est inférieur de 40% à celui des non-salarié-e-s, et les enquêtes successives mettent en avant une situation alarmante. Celle de l’Observatoire de la Vie Etudiante, publiée en décembre 2013, indique que 46% des étudiant-e-s sont salarié-e-s pendant l’année universitaire. Pour seulement 17% d’entre elles/eux, cette activité est en lien avec leurs études (la précarité étant généralement leur lot). Pour 29%, il s’agit de stages ou d’alternance, étant souvent contraint-e-s d’effectuer des stages bidons, ou de servir de main-d’oeuvre docile et bon marché pour le patronat local, « professionnalisation » des formations oblige... Mais pour la majorité, il s’agit de jobs sans lien avec leurs études (35%) ou bien concurrents voire très concurrents à celles-ci (19%).

Afin d’éradiquer ce fléau qu’est le salariat étudiant, Solidaires Etudiant-e-s lutte pour une amélioration de l’aide sociale aux étudiant-e-s, qui passe notamment par une augmentation des bourses en nombre et en valeur, et leur versement sur douze mois. Mais à plus long terme, en tant que travailleurs/euses en formation, nous mettons en avant l’idée d’un salaire socialisé prélevé sur les cotisations sociales (à l’image du système de retraites par répartition.)

Dans l’immédiat, ici à Grenoble, nous pouvons obtenir une amélioration du système de dispense d’assiduité pour les étudiant-e-s salarié-e-s, qui, si elles/ils le souhaitent, sont par conséquent exempté-e-s de contrôle continu. Certaines UFR refusent en effet d’accorder ces dispenses, quand d’autres exigent un contrat de travail d’au minimum 20 heures par semaine. Pourtant, plusieurs universités en France accordent déjà une dispense d’assiduité de droit pour tout contrat de travail, quelle que soit la quantité d’heures travaillées. C’est ce que nous, Solidaires Etudiant-e-s Grenoble, fort-e-s de votre soutien, nous proposons d’obtenir par les diverses actions que nous mènerons ce semestre, associées au dépôt de motions dans tous les conseils universitaires où nous avons des représentant-e-s.



Solidaires Etudiant-e-s Grenoble compte sur vous aujourd'hui

Solidaires Etudiant-e-s Grenoble a besoin de votre aide pour sa pétition “Bertrand Girard: Etudiant-e-s salarié-e-s : halte à l’échec et aumépris ! Exigeons une dispense d’assiduité de droit pour tout contrat de travail !”. Rejoignez Solidaires Etudiant-e-s Grenoble et 20 signataires.