Le retour de notre chien Max

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


cela fait un mois déjà qu'une personne, se présentant étant de la SPA et venant suite à une denonciation anonyme (notre chien était enfermé en permanence dans une caisse, nous ne le sortions jamais et nous le maltraitions) avait demandé à voir Max. J'avais alors repoussé la porte,comme pour la refermer, pour aller chercher Max qui était au salon. J'ai ouvert la barrière du salon (mise en place pour les enfants mais qui sert aussi à éviter que Max n'aille dans les chambres sans nous) et Max s'était rapproché de moi. En me retournant, la femme avait poussé la porte et était rentrée chez nous sans que je l'y invite. La suite de cette brève rencontre avait été plus que tendu.
Nous n'avons ensuite eu aucune nouvelle de cette femme et en appelant les SPA alentours dont celle des Cailloux, personne n'était au courant d'une quelconque dénonciation à notre sujet et nous disait que ce n'était pas la procédure appliquée par la SPA.
Ce mardi vers 9h30, deux gendarmes et deux personnes de la SPA se sont présentés chez nous et nous ont enlevé Max car il était dans cette fameuse caisse (qui est son lieu de couchage et comme nous venions de nous lever nous ne l'avions pas encore sorti).
On leur a demandé où ils l'emmenaient et si on pouvait le voir mais les réponses ont été évasives, s'arrêtant à on verra tout ça quand vous viendrez faire vos dépositions.
Ma femme est allée faire sa déposition le matin même et est revenue choquée. Ils lui avaient pris les empreintes, photos du visage, ainsi que tatouage. Et chose honteuse, ils sont allés jusqu'à prendre ses cicatrices de césarienne.
l'accusation était à la base acte de cruauté envers notre animal, à la suite de nos dépositions, le gendarme a appelé le procureur qui a changé cette accusation en négligence. Il a également autorisé à ce qu'on puisse voir Max. Nous avons donc appelé la SPA qui refuse de nous croire et donc qu'on voit notre chien. Depuis mardi, j'ai demandé au gendarme qui s'occupe de notre affaire s'il pouvait les appeler pour leur dire. Il m'a dit qu'il allait le faire. Mercredi matin rien de fait, en appelant la gendarmerie ils me disent que le gendarme n'est pas là de rappeler le lendemain car personne ne peut passer ce coup de fil. Le jeudi la SPA fermée. Je rappelle quand même la gendarmerie le matin pour voir avec lui, on me dit de rappeler l après-midi car il est indisponible. Je rappelle l'après-midi et là le gendarme qui me renseigne me dit qu'il est en vacances et reprend sa garde samedi. Mais que nous pouvons nous rendre à la SPA et demander à voir Max, qu'ils ne peuvent pas nous empêcherde le voir et que si c'est le cas qu'ils appellent la gendarmerie pour confirmation.
Donc voilà, nous sommes baladés depuis mardi, traités comme des criminels car des personnes se sont amusés à balancer des choses fausses sur notre façon de nous occuper de notre chien.
Mais nous ne lacherons rien, nous avons des photos de Max en liberté et heureux, ainsi qu'un certains nombres de témoignage confirmant qu'il n'est pas maltraité.



anne sophie compte sur vous aujourd'hui

anne sophie BERLAND a besoin de votre aide pour sa pétition “Berland Anne sophie: Le retour de notre chien Max”. Rejoignez anne sophie et 1 660 signataires.