Non à la forfaitisation des courses de taxis dans les Bouches du Rhône

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Le 28 juin est un jour funeste pour notre profession de taxi dans les Bouches du Rhône. 
En effet, jeudi dernier s’est tenue la Commission Locale du Transport Public Particulier de Personne (CLT3P) en préfecture des Bouches de Rhône.
Le représentant du STM ainsi que le représentant d’Alliance FTI13 se sont opposés fermement à la mise en place de discussions sur l’application de la forfaitisation des courses, la forfaitisation de courses commandées, ainsi que la forfaitisation de la course d’approche.
La volonté de l’administration préfectorale accompagnée de l’irresponsabilité de certaines organisations dépourvues de toute légitimité à parler au nom de la profession de taxi, a pris le dessus pour imposer une paupérisation programmée des taxis.
Sensibles aux arguments de l’administration d’aider la profession à se défendre contre la concurrence déloyale des VTC, ces organisations, par «naïveté», nous l’espérons et non par connivence, ont accepté le principe de forfaitisation de course.
Pour notre part, nous sommes convaincus que la forfaitisation des courses des taxis ne peut constituer une solution pour l’avenir de notre profession.
La volonté de l’administration de nous assimiler aux VTC est une programmation de notre mort.
A l’heure où les pales copies du taxi souhaitent facturer leurs courses sur la base du taximètre, nous, nous venons de franchir le pas vers une nouvelle déréglementation.
Nous comptons sur le sursaut des taxis, pour qu’ils se prennent en mains et qu’ils fassent entendre leur volonté.
Si vous êtes clairement opposés à la mort de notre taximètre, et que vous êtes attachés à notre tarif réglementé qui nous protège, faites vous entendre.



Vice Président compte sur vous aujourd'hui

Vice Président INTERSYNDICALE DES BDR a besoin de votre aide pour sa pétition “benoit hass: Non à la forfaitisation des courses de taxis dans les Bouches du Rhône”. Rejoignez Vice Président et 514 signataires.