Réponse aux demandeurs d'emploi

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Camarades,

Les programmes des candidats à l'élection présidentielle de 2017 s'affinent sans que personne ne traite d'un sujet essentiel : les droits des chômeurs. Alors que tous abordent les obligations auxquelles les demandeurs d'emploi auront à répondre, lesquelles obligations permettront souvent une baisse mécanique et artificielle du chômage, personne n'évoque les obligations qu'auraient les employeurs face à ces même demandeurs. Combien de candidatures restées lettres mortes, combien d'humiliations, combien de remises en question ?

Je ne prendrai qu'un seul exemple, le plus pertinent à mon sens et malheureusement loin d'être unique : le mien. 60 CV envoyés en 2 mois (oui, presque 1 par jour et à chaque fois une lettre de motivation travaillée et adaptée qui demande à la rédaction un peu plus d'inventivité qu'un emploi fictif), 4 réponses.

Si les chômeurs peuvent, dans la bouche de certains, passer pour des assistés (faute d'être grassement rémunérés comme assistants), il n'en reste pas moins vrai qu'ils vivent souvent de minima sociaux alors même que les sociétés vers lesquelles ils se tournent occupent une partie de leurs budgets à financer un service de ressources humaines dont le job devrait être de répondre à ces demandeurs.

Alors on me parlera de difficultés organisationnelles qui empêchent ces sociétés de répondre à chaque sollicitation quand celles-là même achètent la licence de logiciels, d'applications permettant le traitement des candidatures entrantes ou, plus aisément, recourent aux services d'autres sociétés externalisant ainsi le problème qui devrait les occuper : quelles forces humaines feront vivre mon entreprise.

Alors ma question est simple : si les demandeurs d'emploi sont obligés de répondre aux annonces qu'on leur soumet, pourquoi les recruteurs ne seraient pas contraints de répondre (et ce, quelque soit la réponse) ?

Je demande donc que chaque entreprise, administration publique, association... soit obligée de répondre aux candidatures des demandeurs d'emploi.

Cela permettrait, au moins, de redonner de la confiance, une forme d'estime de soi, aux millions de personnes qui méritent, comme chacun, un peu de considération.



Francis compte sur vous aujourd'hui

Francis MICHEL a besoin de votre aide pour sa pétition “Benoît Hamon: Réponse aux demandeurs d'emploi”. Rejoignez Francis et 16 signataires.