Hamon ou Mélenchon : dégageons-en un ! (Dans les deux sens du terme, et pour la victoire)

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


   À ce jour, si l’on en croit les sondages, le cumul des voix de l’un et de l’autre permettrait à une candidature unique de figurer au 2ème tour de la présidentielle, et même d’espérer l’emporter. Nous sommes tellement nombreux à enrager qu’une alliance n’ait pas été conclue !

  Alors, nous pouvons nous dire qu’il nous reste au moins nos yeux pour pleurer... ou bien nous pouvons tenter quelque chose, nous-même, en nous passant de leurs avis.


  Puisqu’ils ne veulent pas s’entendre, puisque bien entendu, aucun des deux n’a l’intention de s’effacer au profit de l’autre, c’est à nous d’en dégager un ! Entendez “dégager” au sens de “choisir”, ou d’“éliminer”, comme vous préférez, le résultat attendu est le même. Comment faire ?


  Participez à cette pétition comme s’il s’agissait d’une primaire entre l’un et l’autre. Dites à qui va votre préférence, et dans le même temps, prenez l’engagement de voter le 23 avril pour celui des deux qui remportera cette consultation non-officielle. Plus nous serons nombreux à participer, plus nous pourrons faire prévaloir une des deux candidatures, et rendre l’autre caduque, et alors, peut-être même que parmi ceux qui pensent utile de voter Macron, il s’en trouvera pour changer d’intention, pour faire se dégonfler la bulle, venir grossir nos rangs, et assurer la victoire.

   À la signature de cette pétition, indiquez en commentaire quel candidat aurait votre préférence, vous pouvez même dire pourquoi, mais sans débiner l'autre, bien sûr, qui sera peut-être le candidat choisi par cette consultation. Et restez dans la limite de 5 lignes de commentaire, le débat peut avoir lieu sur d'autres plateformes.

Tentons le coup !



Thomas compte sur vous aujourd'hui

Thomas BONNAUD a besoin de votre aide pour sa pétition “Benoît Hamon: Hamon ou Mélenchon : dégageons-en un ! (Dans les deux sens du terme, et pour la victoire)”. Rejoignez Thomas et 66 signataires.