Mettons fin à l'émission Huissiers

0 have signed. Let’s get to 1,500!

At 1,500 signatures, this petition is more likely to get picked up by local news!

-English below-

Nous demandons la fin de la production et de la diffusion de l’émission Huissiers. À chaque épisode, cette émission québécoise diffuse des évictions de locataires à la télévision et sur Internet. L’émission est coproduite par Bell et Pixcom, et diffusée sur les ondes de Noovo depuis 4 saisons. Une 5e saison est en train d’être produite.

La détresse vécue par les locataires évincés est réelle et alarmante. Nous sommes en pleine crise du logement. Les impacts financiers de la pandémie se font sentir. Les personnes évincées auront toutes les misères du monde à se reloger. Ce n’est pas un spectacle acceptable que de les regarder se faire mettre à la rue!

Les caméramans de l’émission se présentent au domicile des gens en même temps que les huissiers. Toutes ces personnes évincées ayant participé à l’émission à visage découvert, étaient-elles en état de consentir à être filmées?

De plus, Huissiers met souvent l’accent sur les problèmes psychologiques des locataires évincés, leurs enjeux d’accumulation compulsive, ou encore leurs problèmes de consommation. Combien de personnes ont vu leur réputation détruite, et leur détresse psychologique augmenter après leur passage à cette émission? Pourtant, avec son initiative Bell Cause pour la cause, Bell est un acteur dans le milieu de la santé mentale, et dit travailler à mettre fin à la stigmatisation.

Il est inacceptable d’utiliser des fonds publics pour présenter des situations difficiles et des enjeux complexes d’une manière si réductrice. Nous croyons que cela a un effet social négatif, et ça doit cesser.

L’émission Huissiers ne respecte pas le droit à la vie privée, ni le droit à la dignité humaine. Elle présente des locataires qui protestent ou encore qui pleurent, supplient l’huissier de ne pas les évincer. On diffuse des images de leurs objets personnels, qui se ramassent souvent sur le trottoir.

À Bell et Pixcom, nous demandons l’arrêt immédiat de la production de cette émission. À Bell et à Noovo, nous demandons la fin de la diffusion et de la rediffusion de cette émission, et de retirer les épisodes déjà produits du Web. Nous demandons de cesser le financement et de ne plus offrir de crédits d’impôt à la production de cette émission. À Bell Cause pour la cause, nous demandons de s’impliquer dans le choix des émissions produites afin de mettre en application leur mission au sein même de leur entreprise.

We call for an end to the production and broadcasting of the show Huissiers. Every episode of this Quebec program broadcasts tenant evictions on television and the Internet. The show is co-produced by Bell and Pixcom, and has been broadcast on Noovo for 4 seasons. A 5th season is currently in production.

The distress experienced by evicted tenants is real and alarming. We are in the midst of a housing crisis. The financial impacts of the pandemic are being felt. The evicted people will have all the difficulties of the world to find a new home. It is not an acceptable spectacle to watch them being put on the street!


The cameramen of the program show up at people's homes at the same time as the bailiffs. All of these evicted people who participated in the program, were they in a condition to consent to being filmed?


In addition, Huissiers often focuses on the evicted tenants' psychological problems, their hoarding, or their addiction issues. How many people have seen their reputations destroyed and their psychological distress increase after appearing on this show? Yet, with its Bell Let's talk initiative, Bell is a big player in the mental health community and says it is working to end stigma.


It is unacceptable to use public funds to present difficult situations and complex issues in such a reductive way. We believe this has a negative social effect and it must stop.


The Huissiers program does not respect the right to privacy or the right to human dignity. It shows tenants protesting or crying, begging the bailiff not to evict them. It shows images of their personal belongings, which often end up on the sidewalk.

We are asking Bell and Pixcom for an immediate halt to the production of this program. To Bell and Noovo, we ask that they stop airing and rebroadcasting this show, and remove the episodes already produced from the web. We ask that funding and tax credits for the production of this program be discontinued. We ask that Bell Let's talk be involved in the choice of programs produced in order to implement their mission within their own company.