UN SCANDALE, les élus ne tiennent pas leurs promesses envers les citoyens.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


Un scandale : commercialisation illégale du projet de construction « La Poste » à Château-Gombert (Marseille)
Le Promoteur « Marignan » vient de lancer la commercialisation de son programme « Cœur Village » au Chemin de Palama à Château-Gombert. Depuis le début, le CIQ de Château-Gombert s’est opposé à ce projet. Pour rappel, le permis (caduque car une délibération n’avait pas été prise en Conseil Municipal) a été accordé quelques jours avant le vote du nouveau PLUi qui aurait limité notamment
la hauteur de construction. En janvier 2020, après la parution du PLUi, la cession par la Ville d’une parcelle de terrain au promoteur a fait l’objet d’un recours en Préfecture par des élus du Conseil Municipal de l’époque. Le CIQ a engagé en son temps un recours pour lequel, aucune réponse n’a été accordée.
Au-delà des soupçons d’irrégularités dans la procédure et des résultats de ces recours, ce projet met en péril le devenir de notre village. Le bureau de Poste restera t’il ? Malgré les assurances du promoteur, on peut se demander comment les services actuels de la Poste pourront être maintenus dans un simple petit local sans parking, ni cour extérieure pour la livraison des colis, transport de fond, etc.
- Le stationnement deviendra impossible dans le secteur car ce projet supprime 12 places de parking devant le bureau de poste déjà complètement surchargé et verra arriver les nombreux véhicules supplémentaires des habitants de l’immeuble et du personnel de la Poste. Les arguments commerciaux du promoteur sont fallacieux et ceux qui connaissent la vie du village ne sont pas dupes.
- Les jardins privatifs : les futurs propriétaires sont ils informés de la servitude de passage devant chez eux ? Bizarre, elle n’apparait pas sur le plan de masse.
- Les futurs propriétaires demanderont ils dans quelques temps la fermeture du terrain de sport situé en contrebas de l’immeuble pour cause de nuisances ?
- Proximités des écoles : oui, mais il en existe seulement 3 et elles sont toutes saturées sans possibilité de création de classe.
- Les transports : oui, 2 lignes de bus existent mais 20 mn pour rejoindre le métro « La Rose » et une rotation assez aléatoire.
- Proximité des autoroutes : oui, mais 30 mn, voire plus pour rejoindre la L2 aux heures de pointe et autant pour rentrer à Château-Gombert le soir.
- A 10 mn à pied du Technopole : oui par une traverse étroite et dangereuse bordée de décharges sauvages.
- Proximités des commerces : oui, mais que reste il des commerces dans le village ? De plus en plus de fermeture et la construction de cet immeuble ne changera malheureusement rien car le stationnement sera encore plus limité.
Sans parler de l’impact visuel sur le village, les vues vers le Musée et du Musée seront fortement impactées.
Lors de la campagne électorale des municipales et suite aux échanges entre TOUS les candidats et le CIQ, l’ensemble des listes ont dénoncé ce projet et assuré de le faire modifier ou annuler en cas de victoire, certains, à grand renfort de vidéos devant le bureau de Poste. Depuis les résultats et malgré nos demandes, aucune rencontre n’a pu avoir lieu avec les élus en charge de ce dossier à la Mairie de
Marseille, de secteur et à la Métropole.
Le CIQ de Château-Gombert est et restera opposé à ce projet. Des actions seront engagées et l’information largement déployée auprès des éventuels acquéreurs.
Le CIQ de Château-Gombert prendra également toutes ses responsabilités auprès des élus et des futurs candidats pour rappeler leurs engagements et leur inaction sur beaucoup de projets.
ADHEREZ au CIQ pour soutenir notre action. Merci



CIQ compte sur vous aujourd'hui

CIQ DE CHÂTEAU-GOMBERT a besoin de votre aide pour sa pétition “Barbara Pompili: Protection du patrimoine, UN SCANDALE, les élus ne tiennent pas leurs promesses”. Rejoignez CIQ et 411 signataires.