Béatification pour le gendarme qui a pris la place d’une otage avant d’être exécuté

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Le 23 mars dernier, le gendarme français Arnaud Beltrame, a volontairement pris la place d’une otage - salariée du magasin dans lequel s’était retranché le terroriste - afin qu’elle ait la vie sauve.

Son acte extraordinaire, salué hunanimement comme un sacrifice, va bien au delà. Il a offert sa propre vie pour sauver celle d’une femme qu’il ne connaissait pas. Ce geste exceptionnel, renvoie - tel que l’a magnifiquement exprimé Monseigneur Antoine de Romanet - au « sacrifice du Christ, médiateur entre Dieu son Père et nous les Hommes, prenant sur lui le péché du monde pour le salut de tous, et affrontant la mort pour la réfléchir en source de lumière et de vie ». 

Le geste de ce gendarme n’est pas sans rappeler celui de Maximilien Kolbe, prêtre polonais qui offrit de prendre la place d’un condamné à mort dans le camp d’Auschwitz en 1941. Ce dernier fût béatifié puis canonisé par Jean-Paul II. 

Enfin, Arnaud Beltrame, fervent chrétien, avait vécut une véritable conversion à l’aube de ses 33 ans et s’apprêtait à se marier religieusement en juin prochain. 



Camille compte sur vous aujourd'hui

Camille CHEVALLIER a besoin de votre aide pour sa pétition “Béatification pour le gendarme qui a pris la place d’une otage avant d’être exécuté”. Rejoignez Camille et 10 signataires.