Pour que la famille Banulla soit préservée !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Par cette pétition, nous entendons montrer aux autorités notre soutien à la famille BANULLA, dont le papa est victime d’un renvoi au Kosovo alors qu’il est en Suisse depuis plus de 30 ans !

Feriz Banulla a 46 ans. Il est arrivé en Suisse à l’âge de 15 ans pour accomplir des travaux saisonniers. Il a finalement obtenu un permis C en 2005 et vit avec son épouse et ses trois enfants, une fille et deux garçons âgés de 14, 17 et 18 ans en Suisse.

En 2008, Monsieur Banulla a dû suivre un lourd traitement antidouleur à la suite d’un grave accident professionnel, et a été déclaré invalide jusqu’en 2011. Seulement, le traitement antidouleur était composé de médicaments très lourd et à forte dépendance, qui n’a pas été traité par la suite. La dépendance a engendré une grande détresse chez Monsieur Banulla. Il a été condamné à faire de la prison parce qu’il a commis des infractions d’escroqueries et fraudes pour pouvoir subvenir aux besoins de sa famille. Ce n’est qu’une fois en prison qu’il a été traité médicalement et qu’il a pu être sevré !

Ce n’est qu’une fois en prison qu’il a pu envisager sa vie comme il l’avait laissée avant son accident. Il appelait ses enfants et sa femme au téléphone deux fois par jour, et ils venaient le visiter une fois par semaine, gardant des liens forts. Feriz a aujourd’hui peur d’être éloigné de sa femme, sa fille et de ses garçons, qui aiment passer du temps avec leur père plutôt que de passer du temps dehors avec les copains. Il aide ses enfants dans leurs études, aide son fils ainé qui est en fin d’apprentissage et a besoin de son soutien pour ses examens finaux pour son CFC, les amène à l’école et aux activités extrascolaires. Il a peur de ne pas être présent pour voir ses enfants grandir et leur apporter la présence d’un père.

Depuis sa sortie, Monsieur Banulla a accompli plusieurs formations dont, une en micro-électronique chez Insertec, effectué des travaux sur les Camping car chez, Bantam - Wankmüller SA en tant que technicien en maintenance, cours chez Mode d’emploi et ainsi que beaucoup de bénévolat à l’hôpital de Chamblon, à l’hôpital d’Orbe, aussi dans un magasin d’entraide familial à Yverdon-les-Bains. Monsieur Banulla fait aussi, une trentaine de postulations par semaine pour essayer de trouver un emploi. Après tous ces efforts, le gouvernement cantonal va le renvoyer loin de sa femme et de ses enfants !

Dans son pays d’origine, Feriz Banulla n’y a pas mis les pieds depuis 30 ans. Il n’entretient pas de contact avec les membres de sa famille là-bas et ne sait pas ce qu’il pourrait y faire tant c’est un pays qu’il ne connaît pas. Il souhaite être proche de ses trois enfants et de sa femme, auxquels il apporte un soutien sans égal !

La famille est aujourd’hui très anxieuse de perdre leur figure paternelle. Les enfants ont du mal à aller à l’école et leur détresse est telle qu’ils ont demandé un soutien psychologique.

Signez pour soutenir Feriz Banulla et sa famille, et signaler au Conseil d’Etat vaudois que ses citoyens sont attentifs à cette politique qui détruit les familles ! Signez pour que Feriz Banulla puisse rester !



Qendrim compte sur vous aujourd'hui

Qendrim BANULLA a besoin de votre aide pour sa pétition “Autorités Suisses: Pour que la famille Banulla soit préservée !”. Rejoignez Qendrim et 1 191 signataires.