Petition Closed

Sanctionnez TRINIT pour avoir lancé un jeu vidéo sur la vie des Juifs à Auschwitz!

Au mépris de la mémoire du plus grand crime contre l'humanité de l'histoire, de la douleur des survivants et des familles, un organisme de formation au master de jeux vidéos en ligne, TRINIT, basé à Saragosse, Espagne, a eu l'idée répugnante de concevoir un jeu simulant la vie des Juifs à Auschwitz, à des fins de distraction.
Ce jeu a été distribué sur la plate-forme Google Play et a été téléchargé des milliers de fois avant d'en être retiré sous la pression des organismes de lutte contre l'antisémitisme et le négationnisme. Parmi les commentaires des joueurs, on a pu lire que l'un d'eux se plaignait de devoir s'interrompre toutes les 20 minutes pour dégager les cendres des fours!
On le sait, Internet peut-être un formidable accélérateur du développement de la haine raciale et ethnique. Internet, on le sait, peut aussi tuer comme l'ont montré nombre d'actes terroristes récents.
Il ne s'agit donc pas seulement de mépris d'une souffrance indicible mais d'incitation à la violence meurtrière contre les Juifs. Circonstance aggravante, ce projet a été conçu dans un établissement de formation de jeunes gens dans un but pédagogique.
C'est pourquoi le retrait volontaire de ce jeu vidéo n'est pas suffisant. Ses auteurs doivent être punis.
Il serait incompréhensible que l'Espagne, état démocratique, signataire du «Protocole additionnel à la Convention sur la cybercriminalité, relatif à l'incrimination d'actes de nature raciste et xénophobe commis par le biais de systèmes informatiques» du 30 janvier 2003, néglige de sanctionner les coupables conformément au droit et à ses engagements internationaux.
En conséquence, les signataires demandent aux autorités espagnoles compétentes: 
1. d'engager dans les meilleurs délais les poursuites requises contre l'organisme, ses représentants légaux et les enseignants responsables de la réalisation et de la distribution de ce projet honteux et illégal.
2. d'appliquer les sanctions administratives les plus fermes contre ces personnes morales ou physiques et notamment de leur retirer tout financement et agrément public.

This petition was delivered to:
  • Autorités politiques et judiciaires espagnoles


    Charles GOLDSZLAGIER started this petition with a single signature, and now has 5,885 supporters. Start a petition today to change something you care about.