Plaidoyer pour la sauvagarde du site humide "Dar Bouazza" casablancais qui s'étouffe !!!

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Contrairement aux zones classées humides au Maroc , comme les lacs du moyen Atlas central , notamment Afennourir et Aguelmame Sidi Ali , le site Dar Bouazza est situé dans le grand Casablanca en plein milieu urbain où les ingrédients de la pollution y sont présents.

Le site s'étend sur une superficie de 18 hectares, localisé à 15 km du sud ouest de Casablanca le long de la côte atlantique , il se présente en forme d'un plan d'eau ,d'une longueur de 1 km sur 150 m et abrite environ 180 espèce ornithologique , il relève de l'agence du bassin hydraulique de Bouregreg et de la Chaouia zone à forte concentration de la population .

Vu cette situation enclavée, le site est menacé de disparition suite à l'extention de l'urbanisme effréné de la métropole casablancaise qui ne prend pas en compte les normes de cohérence écologiques , le respect des espaces naturels et du milieu .

Selon les rapports des médias et organismes écologiques , la situation du site s'avère alarmante qui a tendance à virer vers une catastrophe qui mettra en péril tout le système d'équilibre écologique notamment la colonie d'oiseaux résidents ou trasitaires . Le groupe d'ornithologie du Maroc  (Gomac) participe activement à l'organisation de manifestations visant  à faire connaitre au publique ce réservoir de biodiversité exceptionnel avec la collaboration de spécialistes en la matière,la flore et la faune sont répertoriées  comme suit :180 espèces d'oiseaux  , la moitié des espèces d'amphibiens du Maroc , près de 300 espèces d'insectes et plus de 120 espèces de plantes .

Le site Dar Bouazza est un lieu previligié  des scientifiques , naturalistes ,  photographes animaliers et organismes écologiques compétents, cette communauté mènent des combat acharnés pour la sauvegarde de ce patrimoine qui constitue un espace vital pour l'homme , la faune et la flore. Tous ces intervenants plaident pour :

* Révision de la politique d'urbanisation qui risque d'étouffer le biotope et la vie de cet espace .

* intégration des programmes éducatifs  de sensibilisation et de connaissance des milieux naturels en milieu scolaire .

* La mise en place d'infrastructures adaptée à savoir:les chemins, postes d'observation ornithologique digne d'une petite réserve naturelle à caractère urbaine .

* La diversite biologique du site appelle à s'engager fortement dans un processus qui met en valeur la prise de conscience de toutes les souches sociales , afin d'assurer aux générations futures la perinité de la vie .

 

 


Voulez-vous partager la pétition ?