Gilets jaunes : ne pas appeler à manifester de nouveau à Paris, samedi prochain

Gilets jaunes : ne pas appeler à manifester de nouveau à Paris, samedi prochain

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Aurélie GARDET a lancé cette pétition adressée à Aurélie Gardet

Nous, citoyens français littéralement sidérés par la violence qui a frappé Paris le 1/12 dernier, demandons aux "Gilets jaunes" de ne pas appeler à manifester de nouveau à Paris, samedi prochain.


Malgré les violences de samedi dernier, les sondages disent que 72% des Français continuent à soutenir le mouvement des Gilets jaunes et que 37% d'entre eux comprennent ces violences.

Elles sont pourtant incompréhensibles et condamnables !

Qu'elles soient le fait de casseurs, ou de pilleurs cherchant à profiter de la situation, ou même de certains Gilets jaunes jusqu'au-boutistes, peu importe. Rien ne se règlera de manière durable et sereine par la violence. L'engrenage de la violence aboutit au contraire à la désorganisation de tout et au chaos. Nos propres enfants, voyant les affrontements d'une rare violence entre les adultes et les forces de l'ordre, se mettent à les imiter dans les lycées.

Réagissons ! Nous ne pouvons rester la France silencieuse qui regarde et qui se lamente derrière son écran. On ne peut cautionner sans rien dire, alors qu'on sait parfaitement que, semaine après semaine, les risques augmentent de voir se faire tuer en direct des hommes, des femmes, qu'ils soient des Gilets jaunes pacifiques, des policiers, des Gilets jaunes qui se laissent entraîner, des gendarmes, des Gilets jaunes radicalisés, des CRS, des pompiers, des commerçants, des touristes, de simples passants...

Que l'on ait voté ou pas pour Emmanuel Macron, que l'on ait voté pour lui par adhésion ou par "obligation", que l'on se soit abstenu ou pas lors des élections, que l'on soutienne ou pas la politique qu'il mène depuis 18 mois, que l'on approuve ou pas les décisions qu'il vient de prendre,... ce n'est même plus le problème ! Que l'on soutienne, que l'on comprenne, que l'on trouve légitime ou que l'on condamne le mouvement des Gilets jaunes, le problème est en train de devenir bien plus grave que tout cela.

Un "acte 4", ce samedi ? Et après ? Un "acte 5", un "acte 6", ... tous plus violents les uns que les autres ? Un pays paralysé jusqu'en janvier, février, mars ?... S'ils ne se satisfont jamais des réponses que le gouvernement apporte à leurs demandes, quand s'arrêteront-ils ? Certains considèreront qu'ils doivent arrêter, mais d'autres, insatisfaits, continueront... On ne peut voir être blessés ou même mourir certains de nos concitoyens sans dire STOP ! On ne peut voir nos forces de l'ordre prises pour cibles sans dire STOP ! On ne peut regarder nos pompiers empêchés de travailler sans dire STOP ! On ne peut laisser casser, dégrader, défigurer notre belle capitale ni laisser attaquer les symboles de notre République, de notre Histoire, de notre Nation sans dire STOP !

On ne peut pas non plus se satisfaire d'entendre dire "on n'obtient rien sans violence", ou bien "il y a toujours des dégâts collatéraux", ou encore "les casseurs réussissent toujours à s'infiltrer". Ce n'est pas vrai. Il y a d'autres moyens, d'autres façons de faire, même quand on ne croit plus à rien et qu'on est au bout du rouleau.

 Le gouvernement semble avoir pris la mesure de la détresse des manifestants et avoir compris qu'il ne pouvait y rester insensible. Alors c'est le moment...

Demandons aux Gilets jaunes de ne pas appeler à cette manifestation qui va entraîner, qu'on le veuille ou non, de la violence et des destructions. Demandons aux Gilets jaunes d'achever rapidement la structuration de leur mouvement, que certains d'entre eux ont commencé à mettre en place. Demandons aux Gilets jaunes d'aller dialoguer avec le gouvernement, de présenter leurs revendications sereinement et calmement. Demandons aux Gilets jaunes d'agir pacifiquement et uniquement dans le respect du droit et de la légalité, sans que leur mouvement ne puisse engendrer des débordements, d'où qu'ils viennent, débordements qui ne peuvent que discréditer leur action, au lieu de servir leur cause.

Que notre beau pays retrouve paix et concorde... Le monde entier nous regarde...

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !