NON au boycott des parrainages de nos 36.000 Elus

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


NON au boycott des parrainages de nos 36.000 Elus.Ceux-ci n’usent pas de leur droit et devoir de parrainage ce qui empêche de fait chaque candidat « déclaré » à pouvoir participer à l’élection Présidentielle.

 Et OUI pour une représentation réellement équitable des petits candidats déclarés sur nos services public audiovisuel.

 Depuis quelques mois, les évènements devenant de plus en plus critiques dans nos institutions et pour notre pays avec un risque de dévoiement dangereux dans la libre expression démocratique et équitable des prétendants à la fonction suprême. Tout un peuple est en train de subir avec effarement que cette présidentielle n’a pas le débat pluralisme et démocratique qu’il mérite.

En cela nous demandons aussi que le service public audiovisuel cesse de boycotter les candidats déclarés et qu’elle leur accorde réellement un droit de débattre et d’échange sur les horaires de grandes écoutes afin qu’ils/elles puissent se faire connaitre. En ce sens, les recommandations n°2016-2 du 7 septembre 2016 du CSA doivent être respectées. Pour rappel, (art. 1-4) Durant la 1ière période, les éditeurs (les médias) veillent à ce que les candidats « déclarés » ou présumés et leurs soutiens bénéficient d’une présentation et d’un accès équitables à l’antenne.

 Et donc, depuis l’ouverture de la date du début des parrainages, notre conviction du moment à ce jour, reste l’absolue priorité d’ouverture à la présidentielle des petits candidats dit «déclarés ».

Ainsi, sans évoquer les candidatures décalés ou farfelus, nous savons déjà que les réellement candidatures citoyens crédibles et suffisamment compétentes et structurés ne pourront obtenir les 500 parrainages d’Elus et ne pourront faire bénéficier au peuple Français la possibilité d’écouter des projets crédibles, solides, réalistes et utiles à l’amélioration de notre nation.

Dès le 1 mars, M. Fillon a obtenu 736 parrainages. Depuis, il a dépassé les 1155 et à ce jour cela continu d’augmenter.

 En ce sens, il nous faut alerter et rappeler à nos Elus de chaque villes et villages ce que prévoit la loi et qu’ils se doivent d’agir en leur âme et conscience pour le maintien et la stabilité de nos institutions ;

Le Conseil Constitutionnel écrit sur son site « La présentation d'un candidat à l'élection présidentielle (« le parrainage ») est un acte individuel qui relève de chaque élu habilité par la loi pour le faire. »

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/election-presidentielle-2012/faq/parrainages-et-candidatures/quand-et-comment-collecter-les-500-signatures.103835.html

 SI rien n’évolue sur ces 10 prochains jours, nous pourrons dire qu’ils et elles sauront « coupables et complètement responsables » de ne pas laisser la chance aux candidats déclarés et acte de fait que l’électorat puisse rejeter en partie les parties dit traditionnels de gouvernements laissant ainsi un boulevard au « Marcheur » et à «Le Pen ».

 Donc chaque citoyen se doit d’aller voir (ou par toute autre moyen de communication) son maire ou autre Elu afin que celui-ci ou celle-ci fasse acte de geste démocratique pour parrainer à leur tour un candidat « déclaré ». Le système se doit de redevenir vertueux. AIDEZ NOUS A RETROUVER UN DEBAT PLURALISTE ET REELEMENT DEMOCRATIQUE POUR NOTRE AVENIR ACTUEL ET FUTUR. MERCI



usagersetcitoyens28@gmail.com compte sur vous aujourd'hui

usagersetcitoyens28@gmail.com a besoin de votre aide pour sa pétition “Au Président de la République: NON au boycott des parrainages de nos 36.000 Elus”. Rejoignez usagersetcitoyens28@gmail.com et 7 signataires.