Préservez le nudisme aux chutes Sainte-Marguerite et excusez-vous aux personnes arrêtées

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Attendu que :

  • les chutes Sainte-Marguerite et leur beauté sont appréciées depuis des années par plusieurs membres des communautés LGBTQ des environs et d'autres personnes pour la baignade en maillot ou nue;
    les personnes de ces communautés qui fréquentent le site des chutes le voient comme un sanctuaire de paix et de liberté;
    les interpellations odieuses que les policiers de la Sureté du Québec ont commises le 16 et le 17 septembre 2017 à la demande du maire de la municipalité, Robert Milot, sur des allégations du délit de nudité, ciblaient des membres aimés de nos communautés qui profitaient paisiblement du site;
  • un historique de répression policière transphobe, homophobe et hétérosexiste existe depuis des décennies au Québec envers les membres de nos communautés ayant adopté certains lieux publics et de nature;
  • une attaque sur une ou un d'entre nous et une attaque sur nous tous, que cela affecte nos communautés et que nous sommes solidaires;
  •  celles et ceux parmi nous résidant dans la communauté de Sainte-Adèle ou la visitant régulièrement l'apprécient grandement et souhaite des développements rapides et positifs de cette situation;
    le maire compte transformer drastiquement l'accès aux chutes en y faisant installer une guérite et en facturant l'accès à ce site naturel gratuit en ce moment;
  • la baignade nue est une activité innocente qui ne cause aucun tort quand elle est pratiquée dans le respect et que le corps humain ne doit pas être un tabou;
  • l'article 174 du Code criminel sur la nudité n'a pas été appliqué depuis 1980;
  • les espaces publics où la baignade nue est permise de façon officielle sont inexistants au Québec;
  • nous souhaitons voir préservé et reconnu l'usage actuel des chutes pour la baignade en maillot et nue par plusieurs plusieurs personnes, en particulier des membres des communautés LGBTQ;
    et que nous nous attendons à une conduite diplomate, civilisée et respectueuse envers toutes les personnes profitant du site des chutes Sainte-Marguerite de la part des personnes en position d'autorité dans ce dossier.

 Nous exigeons que les démarches suivantes soient accomplies dans les plus brefs délais :

  •  que des excuses en bonne et due forme de la part du maire Robert Milot et de la Ville de Sainte-Adèle, de la Sureté du Québec MRC Pays-d'en-haut et des constables ayant procédé aux interpellations soient présentées aux personnes interpellées et inculpées ainsi qu'aux membres des communautés LGBTQ fréquentant le site des chutes Sainte-Marguerite;
  • que la procureure de la cour municipale de Sainte-Adèle ne porte aucune accusation envers les personnes inculpées;
  • qu'en guise de réparation pour le tort causé envers nos communautés un don de $5000 de la part de la ville de Sainte-Adèle et de la SQ soient fait à un organisme jeunesse LGBTQ de la région;
  • qu'une compensation individuelle (surtout symbolique, pas nécessairement pécunière) soit offerte à chaque personne que les policiers ont ciblée en juste réparation pour l'humiliation et le stress infligés;
  • que la baignade nue soit permise de façon formelle aux chutes Sainte-Marguerite;
  • que la Ville de Sainte-Adèle reconnaisse la signification de l'endroit pour les membres des communautés LGBTQ qui y vont depuis des années et protège la vocation que les membres de nos communautés lui ont prêtée;
  • que la Ville de Sainte-Adèle reconnaisse l'apport économique que les membres des communautés LGBTQ et les autres personnes fréquentant les chutes pour la baignade en maillot et nue contribuent aux commerces des environs;
  • que la Ville de Sainte-Adèle maintienne l'accès gratuit au site pour ne pas restreindre l'accès à une des perles de Sainte-Adèle ni entraver les personnes pauvres souhaitant en profiter.


Hugo compte sur vous aujourd'hui

Hugo VAILLANCOURT a besoin de votre aide pour sa pétition “Au maire de Sainte-Adèle: Préservez le nudisme aux chutes Sainte-Marguerite et excusez-vous aux personnes arrêtées”. Rejoignez Hugo et 997 signataires.