Pétition fermée
Adressée à Maire de ma commune

Voter pour une intercommunalité unique à l'échelle du Pays Basque.

EPCI PAYS BASQUE : les femmes prennent la parole.

Depuis 4 mois, une poignée d’hommes, maires de l’ACBA se sont accaparé la parole au sujet de l’EPCI unique, la confisquant à tous les autres élus et à la population du Pays Basque.

Depuis 4 mois, pas une voix de femme élue communale ou communautaire pour s’exprimer sur le sujet, et pour cause :

  • sur 158 maires, seulement  13 femmes,
  • sur les 10 Présidents d’intercommunalité, une seule Présidente,
  • sur 73 Vice-Présidents, 5 sont des femmes.

Face à ce dramatique déficit de représentation des femmes au sein des structures qui prennent les décisions les plus importantes pour le Pays Basque, face à ce manque de représentativité des élus qui s’expriment, Nous femmes du Pays Basque, avons décidé de prendre la parole. 

Les détracteurs de l’EPCI PAYS BASQUE unique cherchent à faire peur avec des chiffres.

Nous allons nous aussi en analyser quelques-uns.

800 000 € par an
C’est l’économie générée sur les indemnités de Présidents et Vice-Présidents en passant de 10 intercommunalités à 1 seule. Ce chiffre est le minimum de ressource financière dégagée par cette simplification organisationnelle. Il faudra y ajouter les économies générées par la diminution significative du nombre de syndicats inter-communaux qui passeront de 95 à 20.

Viendront également abonder ce chiffre les économies d’échelle qui pourront être réalisées grâce à des politiques d’achats communes et la mutualisation de services et équipements.

A titre d’exemple, l’ACBA a réussi une remarquable négociation qui permet d’espérer une économie d’un million d’euros sur l’achat d’électricité. Permettre à l’ensemble du Pays Basque de bénéficier d’une véritable capacité de négociation face aux grandes entreprises, cela s’appelle de la solidarité.

Cet EPCI PAYS BASQUE doit nous permettre de dégager des ressources pour apporter de nouveaux services et équipements à la population de l’ensemble du Pays Basque.

Une EPCI à 158 communes : c’est possible !

Le Cotentin réunira 205 communes.
Ce que les normands peuvent faire, les basques le peuvent aussi.

Un exécutif constitué d’un bureau avec 1 Président (e) et 15 Vice-Président(e)s, ainsi qu’ une commission permanente de 60 délégués, c’est possible !

Bordeaux Métropole, constituée de 28 communes représentant plus de 700 000 habitants, est pilotée par un Président et 19 Vice-Présidents et un Conseil Communautaire de 105 membres se réunissant 11 fois par an.

Ce que les bordelais peuvent faire, les basques le peuvent aussi.

Un EPCI unique au fonctionnement démocratique : c’est possible !

Il existe de multiples formes de représentations démocratiques : le système majoritaire, le système proportionnel, le système semi-proportionnel…et bien d’autres. Chaque système a ses avantages et ses inconvénients, il ne vient à personne l’idée de les dénoncer.

L’EPCI unique est fondé sur une double représentativité : la représentativité des populations et celle des territoires. Chaque commune a un représentant, et les communes les plus peuplées sont dotées de représentants supplémentaires, au pro-rata de la population.  

Afin d’assurer une juste représentation de la population de la côte, l’exécutif est proportionnel à la démographie. Cette double représentativité permet une solidarité entre territoires, basée sur la mise en commun des ressources qui bénéficieront à toute la population du Pays Basque.

« Le chemin importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout » - Albert Camus

« Auzoa maita, hesiaren gainetik » - Erran zahar
(L’amour du voisin franchit les obstacles – Vieux dicton) 

VIVRE ENSEMBLE
Le désir et l’enthousiasme de vivre ensemble, la volonté de faire naître un projet commun nous  guiderons pour construire un Pays Basque dynamique, répondant aux enjeux du 21ème siècle et aux besoins de la population basque.

Les habitants de la côte bénéficieront notamment, d’espaces naturels entretenus par la collectivité, de productions alimentaires locales développées grâce à une politique agricole et alimentaire de proximité.

Les habitants de l’intérieur bénéficieront des équipements urbains et du littoral, gérés en commun. 

CONSTRUIRE ENSEMBLE
Les habitants du Pays Basque pourront décider ensemble, d’une politique économique diversifiée.

Les moyens nécessaires pour le développement industriel favoriseront une complémentarité entre les industries de la côte, et les foyers industriels traditionnels de l’intérieur, comme Hasparren et Mauléon. Les politiques de l’emploi pourront bénéficier plus largement à l’ensemble des habitants du territoire.

Une politique touristique fondée sur l’image du Pays Basque pourra bénéficier à tout le territoire.

La politique culturelle et linguistique s’appuiera sur une complémentarité entre l’intérieur et la côte.

La politique sociale ne laissera personne au bord de la route, sous prétexte que certains vivent sur des territoires moins riches. 

ETRE PLUS FORTS ENSEMBLE
Le Pays Basque sera la deuxième intercommunalité de la nouvelle Région après Bordeaux. Cela offrira au Pays Basque un poids important, pour négocier ses projets d’avenir, aussi bien avec la Région qu’avec l’Etat.

Nous serons plus forts pour construire ensemble, entre hommes et femmes représentés à égalité au sein des instances de décision de cet EPCI. 

L’EPCI unique, nous permettra de construire, ensemble, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, un Pays Basque dynamique et rassemblé.

Cette pétition a été remise à:
  • Maire de ma commune


    Caroline PHILLIPS a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 228 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Caroline compte sur vous aujourd'hui

    Caroline PHILLIPS a besoin de votre aide pour sa pétition “*** Attention Maires du Pays Basque *** : nous, femmes du Pays Basque, nous soutenons la création d'une intercommunalité unique pour le Pays Basque!”. Rejoignez Caroline et 227 signataires.