Pétition fermée

Protégeons les chiens victimes de mauvais traitements en éducation canine

Cette pétition avait 11 330 signataires


Protégeons les chiens victimes de mauvais traitements en éducation canine

A l'attention du Garde des Sceaux, du Ministre de la Justice, et du Ministre de l'Agriculture

La loi

Selon le Code terrestre de l’OIE (Organisation Mondiale de la Santé Animale), le bien-être animal « désigne la manière dont un animal évolue dans les conditions qui l’entourent ». Les principes directeurs de l’OIE en matière de bien-être animal se réfèrent notamment aux « cinq libertés fondamentales », énoncées en 1965 , et universellement reconnues. Ces cinq libertés fondamentales  décrivent à la fois les besoins fondamentaux indispensables pour le bien-être d’un animal,  mais aussi les droits des animaux placés sous la responsabilité humaine :

    Être épargné de la faim, de la soif et de la malnutrition ;

    Être épargné  de la peur et de la détresse ;

    Être épargné de stress physique et thermique ;

    Être épargné de la douleur, des blessures, lésions et de maladie ;

    Être libre d’exprimer des modes normaux de comportement de son espèce.

Ces principes s’appliquent dans tous les cas, allant de l’utilisation à des fins d’agriculture, d’enseignement et de recherche, et pour la compagnie, les loisirs et le spectacle. Ils s’appliquent donc évidemment  lors de séances d'éducation canine.

Les faits

Or, sur une vidéo postée sur Youtube et les réseaux sociaux, on voit un professionnel  de l’éducation canine, Eric Tramson, appliquer des méthodes brutales, tant physiquement que psychologiquement, sur deux chiens présentés comme étant agressifs.

Lien: https://www.youtube.com/watch?v=TygQo9Uyayo

Ces méthodes sont contestées et dénoncées par toute la profession qui considère ces actes comme des actes de maltraitance gratuits, violents, irrespectueux et dangereux et générant indubitablement de la détresse chez les chiens.

Les chiens sont secoués brutalement au bout d'une laisse, écrasés violemment au sol, attachés à un arbre en détresse extrême, sous les hurlements, cris et crachats de l'éducateur et d'un premier complice.

A un moment, l'un des chiens arrive à se libérer de sa laisse et on le voit se réfugier, terrorisé la queue basse, dans les jambes d'une tierce personne. Drôle d'attitude pour un chien soi-disant agressif...

Les chiens qui, visiblement ne s'apprécient pas, sont couchés de force l'un contre l'autre, avant d'enrouler une corde autour de leurs cous pour plaquer leurs têtes l'une contre l'autre, ce qui génère immédiatement une réaction défensive des chiens pour se libérer et fuir. L'un des chiens est alors plaqué et écrasé de force au sol par Eric Tramson et un 3ème complice.

La vidéo ne dure que 4 mn 30, mais on ne sait pendant combien de temps les chiens ont subi ces actes de cruauté et de tortures physiques et psychologiques... Eric Tramson se vante que la séance a duré plus de deux heures…

Après avoir contesté la véracité de cette vidéo et avoir tenté de la supprimer du net à plusieurs reprises, Monsieur Eric Tramson a fini par la partager sur sa page Facebook, en revendiquant  "sa méthode" qu'il considère comme étant "positive".

 Lien: https://www.facebook.com/erictramson.officiel/videos/817448368412642/

Le 16 octobre 2016, le passage de Eric Tramson à l'émission "7 à 8" sur TF1 avait déjà soulevé l'indignation générale.

Le Conseil National de l'Ordre des Vétérinaires avait alors immédiatement réagi en adressant un communiqué à TF1 en date du 28 octobre 2016:

"ce reportage met en avant et valorise deux éducateurs canins qui emploient publiquement des méthodes non éthiques, non respectueuses de l'animal et contraires aux données scientifiques (elles sont basées sur la coercition et la violence, connues pour engendrer de l'anxiété et faire le lit de risques d'agressions ultérieures)..."

"cette émission au contenu particulièrement anti-pédagogique a provoqué une vive réprobation au sein de la profession vétérinaire..."

Comme le prouvent ses nombreuses vidéos, Eric Tramson est adepte des méthodes coercitives et brutales en faisant l'usage de la force physique, colliers électriques et à pointes n'engendrant que crainte, stress, résignation et détresse acquise.

Objectifs

Cette pétition a pour objet d'alerter les pouvoirs publics afin que Eric Tramson cesse dans les plus brefs délais ses activités, qu'il ne forme personne à ses méthodes et que des mesures nécessaires soient prises pour de tels actes répréhensibles.

Les méthodes et comportements de Eric Tramson, en plus d’être non éthiques, non respectueux de l’animal, sont dangereux  pour les animaux mais aussi pour les personnes tentées de les appliquer. En outre ils jettent le discrédit et entachent la réputation de toute la profession canine.

La pétition, ainsi que toutes les preuves (vidéos, rapports, courriers) seront adressées aux organismes suivants: Société Centra le Canine, Société Centrale Canine, Société Protectrice des Animaux, Fondation Brigitte Bardot, Fondation 30 Millions d'Amis, Association Stéphane Lamart et Association PETA France, afin qu'une plainte soit déposée.

 

 



Jean Luc compte sur vous aujourd'hui

Jean Luc BERTOLE a besoin de votre aide pour sa pétition “Association Stéphane Lamart: Protégeons les chiens victimes de mauvais traitements en éducation canine”. Rejoignez Jean Luc et 11 329 signataires.