Contre la construction de 1400 logements à Gruissan Aude #SagneGruissan

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Cette pétition s'oppose au projet d'urbanisation  qui prévoyait  la construction de 1400 logements sur la commune de Gruissan dans le lieu dit La SAGNE( 43ha), zone privilégiée constituée de friche naturelle, vigne, friche agricole, oliveraie, prairie/pâturage, et jardins potagers. Bien que ce chiffre soit revu à la baisse, puisque l'on parle maintenant de 800 logements, le problème reste entier donc nous maintenons cette pétition.

Les raisons de cette opposition:

1. Actuellement la population vivant à Gruissan à l'année est de 4750 habitants. Cette population serait très très fortement augmentée si ce projet est réalisé, ce qui entraînerait de graves nuisances environnementales et humaines.

 2. Ce secteur est très sensible, par son biotope (plusieurs espèces protégées, le lézard ocellé, le criquet des dunes, et une orchidée (l'Ophrys bombyx) et par sa valeur horticole. Grâce à sa nappe phréatique très peu profonde des dizaines de jardins familiaux y sont implantés, une cinquantaine de puits y ont été recensés, certains plusieurs fois centenaires.

3. Risques d'inondations dans La Sagne lors des épisodes cévenols de plus en plus fréquents( avec de fortes pluies qui font déborder le ruisseau de Rillet se trouvant à proximité), il se trouve que l'écoulement naturel des eaux a été coupé des étangs par l'urbanisation déjà trop importante, ce qui a pour conséquence de transformer la Sagne en cuvette. Dans l'état actuel des choses les eaux peuvent encore  être absorbées par la terre. On imagine facilement les graves conséquences que pourrait entraîner un bétonnage intensif... a fortiori dans le cas de conjonction d'épisodes cévennol avec une submersion marine.

4 .D'autre part, concernant la question des logements sociaux :

Quand on pose la question du "pourquoi construire encore et encore ?", nos élus municipaux répondent régulièrement qu'il manque cruellement de logements sociaux.
Or Didier Codorniou, maire de Gruissan, affirmait dans L'Indépendant du 30 octobre 2003 : " On n'en parle pas assez, mais à Gruissan ce n'est pas parce que le pourcentage de logements sociaux a été atteint que nous n'en créons plus..."
Force est de constater que bien que Gruissan ait poursuivi son urbanisation - le nombre d'habitants était de 3091 en 1999, et de 4750 en 2013 - son pourcentage de logements sociaux est passé de 20% à 4,72% à l'heure actuelle !

À qui la faute... si la commune de Gruissan est pénalisée à cause de cette carence ?
À qui la faute si une cinquantaine (et non pas 265 comme annoncé par nos édiles) de familles gruissanaises attendent un logement social ?

Certainement pas à notre association de défense qui veut préserver un Gruissan à taille humaine, qui veut préserver ses terres cultivables de La Sagne, sa biodiversité, ses qualités environnementales et humaines.
Nous sommes bien évidemment d'accord pour que les personnes en attente d'un logement social soient satisfaites, mais pas en bétonnant à tout va sur le site de La Sagne !
De plus nous pensons que les logements sociaux doivent être intégrés dans des endroits non-excentrés, au coeur de constructions déjà existantes pour favoriser les contacts humains.

Nous demandons donc à Monsieur le Maire de Gruissan, Didier Codorniou, et à son conseil municipal, de revenir à la raison en faisant le choix :
 - de réhabiliter l'existant, sans construire "à tout va",
 - de le requalifier en logements sociaux,
 - de respecter, ce faisant, le contexte environnemental et humain.

 



ASSOCIATION S.A.G.N.E. compte sur vous aujourd'hui

ASSOCIATION S.A.G.N.E. a besoin de votre aide pour sa pétition “association SAGNE: Contre la construction de 1400 logements à Gruissan Aude #SagneGruissan”. Rejoignez ASSOCIATION S.A.G.N.E. et 1 341 signataires.