Nouveau retard sur le chantier de la ligne 12 : nous voulons des compensations

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


L'arrivée du métro à la mairie d'Aubervilliers est sans cesse retardée. Avec l'annonce d'un nouveau report de la date de mise en service, au mieux fin 2021, le retard par rapport à la date initialement prévue atteindra près de 10 ans.

Ces retards, dus en grande partie à des choix techniques dictés par des considérations budgétaires, occasionnent pour les habitants d'Aubervilliers et pour les personnes qui y travaillent des nuisances de plus en plus insupportables (centre ville en chantier permanent entraînant bruits, pollution, difficultés de déplacement, déclin du commerce de proximité) et des surcoûts financiers du fait du mode de tarification appliqué par Ile de France Mobilités.

Nous exigeons donc, jusqu'à la mise en service du prolongement de la ligne 12 jusqu'à Mairie d'Aubervilliers :

- une réduction de 50% sur les abonnements transports en commun pour tous les habitants d'Aubervilliers

- la gratuité de la navette 512 qui permet de rejoindre le terminus actuel de la ligne 12 à Front Populaire, avec une fréquence de bus équivalente à celle d'un métro et avec les mêmes horaires de premier et dernier service

- l'augmentation de la fréquence sur les lignes d'autobus desservant la Mairie d'Aubervilliers (35, 150, 170, 173) et Aimé Césaire (139)

- la mise en service de bus électriques sur ces lignes, prioritairement sur la 35