URGENCE FINISTERE - TITRE DE SÉJOUR. Annulez l'arrêté d'expulsion d'une mère de famille!

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


 ANNULEZ L’ARRÊTE D’EXPULSION D’UNE JEUNE MERE DE FAMILLE !

 

Un couple et ses trois enfants en bas âge ont fui la Géorgie en raison de la persécution de la minorité Kurde Yézidie à laquelle ils appartiennent. Ils résident sur la commune d’Arzano (29300) depuis 2012. Ils sont visés par une procédure d’expulsion après des mois d’assignation à résidence. 

Enclenchée d’abord à l’encontre de l’époux et puis, à présent, contre l’épouse par la préfecture du Finistère et le ministère de l’Intérieur, cette procédure intervient après que la famille se soit une nouvelle fois vue rejeter sa demande de titre de séjour (pourtant réitérée en février dernier) 

Malgré la mobilisation sans faille de nos élus locaux, des Associations, des habitants d’Arzano et des communes voisines devant la gendarmerie de Quimperlé, d’abord pour le père de famille, Aram, et puis ensuite pour Diana, la procédure revient frapper Diana, laquelle sera conduite à l’aéroport de Brest ce vendredi 22 mars 2019 au matin pour regagner son pays d’origine via Roissy Charles de Gaulle.

Des larmes, de la colère et surtout de l’incrédulité.

La population est sous le choc, révoltée de voir ces réfugiés, pourtant parfaitement intégrés dans leur commune d’accueil, victimes d’un tel acharnement.

Une question est sur toutes les lèvres : comment les services de l'État peuvent-ils expulser seule une jeune mère de famille menacée dans son pays?

Diana a reçu une lettre de la préfecture lui annonçant que son expulsion , « avec le concours de la force publique », aurait lieu vendredi matin. Cette situation est injuste et inhumaine.

Alors, parce que la Bretagne est depuis toujours une terre d’accueil et au nom de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, nous vous invitons à une simple signature pour pouvoir infléchir la décision de notre Préfet.

Merci à toutes et à tous.

Association "Cent pour un toit"