Pour une prise en charge des soins d'ergothérapie, psychomotricité...

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Madame le Député,

Monsieur le Député,

Nous, parents d’enfants atteints de troubles dys, troubles de l’attention...sommes confrontés au quotidien au problème de prise en charge des frais d’ergothérapie et / ou de psychomotricité.

Nous devons dépenser des sommes importantes, en moyenne 250€ PAR MOIS PAR ENFANT pour UNE séance par semaine pour pouvoir permettre à nos enfants d’avoir le droit de grandir et de vivre mieux. Bien souvent il faut DEUX séances par semaine et ceci pendant plusieurs années… Faites le calcul !

Je ne prends pas en compte dans ces 250€ les frais liés aux transports (pas de prise en charge sécurité sociale non plus) ni la perte financière liée à la cessation ou la diminution de nos activités professionnelles pour accompagner nos enfants dans toutes leurs prises en charge.

En effet, les enfants dits “dys” ont besoin d’une prise en charge multiple (ergothérapie ou psychomotricité, orthophonie, kinésithérapie, orthoptie, psychothérapie…).

OUI, nous avons essayé d’avoir une place en centre de soins, dans un CMP…

NON, nos enfants ne peuvent pas attendre un an pour avoir un bilan, deux ans pour démarrer une prise en charge.

OUI, nous entreprenons les démarches nécessaires pour tenter de bénéficier d’aides financières, mais nous sommes confrontés à un labyrinthe administratif et à un manque de considération total pour ce handicap invisible.

OUI, nous avons fait des demandes d’aides exceptionnelles auprès de la CPAM.

OUI, nous avons fait des demandes de prise en charge à nos mutuelles.

OUI, nous avons demandé une reconnaissance et une prise en charge à la MDPH de notre département.

NON, nous n’obtenons pas toujours gain de cause !

OUI, nous passons des heures, des journées à compléter des dossiers en prenant soin d’y insérer l’ensemble des synthèses de prises en charge et autres bilans, d’écrire des “projets de vie” pour pouvoir justifier année après année le handicap de nos enfants.

OUI, c’est épuisant et bien trop souvent frustrant !

Beaucoup renoncent….

Accompagner nos enfants est notre devoir, mais aussi le devoir de l’Etat !

C’est pourquoi, il est aujourd’hui URGENT que l’Assurance Maladie puisse rembourser intégralement ces séances effectuées en secteur libéral.

 



Périne compte sur vous aujourd'hui

Périne BOUCHENOUA a besoin de votre aide pour sa pétition “Assemblée Nationale: Pour une prise en charge des soins d'ergothérapie, psychomotricité...”. Rejoignez Périne et 2 227 signataires.