Pour que le vote blanc soit pris en compte !

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


A l'heure où le second tour de l'élection présidentielle nous laisse un choix très restreint dans l'avenir, entre la candidate de l'extrême droite (dont l'histoire nous enseigne où nous a toujours mené ce choix là)  et celui de la finance et de l’ultra-libéralisme (dont  l'histoire est en train de nous enseigner tout autant les dégâts), nous ne pouvons pas, en démocratie, exprimer notre choix d'une 3ème voie.

Ainsi, celui qui votera blanc devient malgré lui un électeur du Front National s'il assume son choix en âme et conscience, la morale prévalant ainsi sur l'éthique et les convictions profondes.

Cette 3ème voie qui pourtant nous permettrait légitiment de dire en majorité : ni l'un ni l'autre sans pour autant faire gagner l'un des deux. Si l’abstention (et éventuellement le vote nul, bien que ce dernier indique tout de même une participation) sont une manière de dire que l'on se moque de qui nous représentera, ce n'est pas le cas du vote blanc qui exprime un choix citoyen réel et concret. Celui de ne voir aucun des candidats présentés par les partis en présence nous représenter.

En effet, malgré un 1er tour nous offrant maintes possibilités nous nous retrouvons à nouveau avec le choix entre deux candidats représentant à peine plus du 1/4 du vote total des Français.  Cela peut amener à une réflexion pendant ces 15 jours où finalement on s'aperçoit que l'on ne veut d'aucune de ces deux politiques pour les 5 prochaines années minimum, le prix à payer étant trop lourd à une époque où l'on a déjà payé très cher les erreurs passées.

Mais trop tard le mal est fait et nous sommes dos au mur. Le vote blanc permettrait au peuple d'exprimer que finalement nous voulons ni de l'un ni de l'autre et qu'il faut refaire de nouvelles élections en présentant de nouveaux candidats (ces derniers seraient exclus de celle ci jusqu'aux prochaines). Cela permettrait de rendre le réel pouvoir de décision et de choix au peuple et de cesser de voter CONTRE un candidat et enfin voter POUR, comme c'est le cas depuis 2002.

Laissons le choix au peuple de décider de ses propres choix, et non plus choisir le moindre mal mais ce qui est réellement bon pour nous, loin des partis, lutte de pouvoir et main mise d'un sérail qui agit par intérêt personnel avant tout.

Aujourd'hui le barrage nécessaire au fascisme nous oblige à voter pour la finance, la leçon à tirer est qu'il ne faut plus jamais cela, dans notre intérêt, celui de la planète et notre avenir commun en tant qu'humain et non plus simple contribuable, spectateur, consommateur ou électeur. L'heure est au retour de la citoyenneté, c'est à nous tous de décider du monde que l'on veut, pas à eux de nous imposer le monde qu'ils estiment bon pour nous, mais surtout pour eux.

Faisons que l'éthique et les convictions personnelles puissent à nouveau prendre le pas sur la morale et la "bonne conscience". Imposons les décisions qui sont bonnes pour nous tous à une élite qui décide de tout pour nous. Le vote blanc est une véritable arme électorale pour faire trembler les puissants, et c'est pour cette même raison que nos dirigeants, grands démocrates qu'ils sont, ne l'ont jamais officialisé. Changeons ce monde en devenant acteur du changement, le vote blanc est un premier pas pour faire trembler les partis et changer l'équation habituelle, qu'ils ne maitrisent que trop bien.

Il est trop tard pour 2017 mais pensons dès aujourd'hui à demain pour qu'hier ne soit qu'un mauvais souvenir !



El compte sur vous aujourd'hui

El THOT a besoin de votre aide pour sa pétition “Assemblée Nationale : Pour que le vote blanc soit pris en compte !”. Rejoignez El et 61 signataires.