Pour l'interdiction des thérapies de conversion

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Mesdames et Messieurs les député.e.s,

La France n’a jamais interdit les thérapies de conversion, ces tortures physiques et psychologiques infligées aux LGBT+ afin de les rendre hétérosexuels ou cisgenres. Les méthodes utilisées sont diverses : électrochocs, bains glacés, ‘’psychiatrie’’, prières de délivrance, … Dans tous les cas, elles génèrent une haine de soi et des traumatismes car elles ne parviennent JAMAIS à leur but.

Les thérapies de conversion se développent en France en 1995 avec l’implantation de l’association américaine Torrents de Vie. L’association Courage, fondée par un ex-militant de La Manif Pour Tous, se lance aussi dès 2015 dans les thérapies de conversion.

Nous vous prions de protéger les personnes LGBT+ vulnérables en proposant une loi qui interdirait les thérapies de conversion. Plusieurs pays l'ont déjà fait (Malte, Brésil, Chine, Taiwan, Argentine, plusieurs Etats américains et canadiens...).