Contre l'interdiction de vente des fleurs de CBD en France

Contre l'interdiction de vente des fleurs de CBD en France

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !
Quand elle atteindra 5 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !

Groupe DH a lancé cette pétition adressée à Jean Castex et à

La France vient de faire encore 3 pas en arrière au sujet de la vente de CBD sur le territoire. Dans un arrêté publié le journal officiel du 31 décembre 2021, nous apprenons l'interdiction de vente et possession de fleurs de CBD.

Les scientifiques et médecins ne font que reconnaitre les vertus et bienfait du chanvre. Le cannabidiol souffre d’une mauvaise image en raison de son origine, puisqu’il est tiré du cannabis. Pourtant, il ne s’agit pas d’une substance psychotrope ou récréative : c’est pour cette raison qu’il est utilisé en médecine et autorisé à la vente sous plusieurs formes (huile, cosmétique, alimentaire, médicaments, vape...). Il est indispensable de le différencier du THC, qui est la substance active et récréative de la plante. Interdire la vente de fleur, c'est laisser un marché aux dealers de rue, générant des trafics, problème de santé publique et violences.

Nous demandons au gouvernement français, par le biais du Premier Ministre, Jean Castex, et nos députés de l'Assemblée Nationale, de réviser cette interdiction. Toutes les enseignes de CBD ont toujours été pour une régulation et législation claire sur la vente de fleurs et produits contenant du chanvre. Aucune enseigne, ni groupe d'étude n'ayant été interrogée autour de cette question, l'interdiction de la vente de fleur sans concertation des acteurs majeurs n'est qu'un coup de plus à notre démocratie.

La période économique actuelle étant déjà difficile, interdire la vente d'un produit aux vertus relaxantes dont l'état reçoit les taxes et participe à maintenir l'activité économique du pays est difficilement compréhensible. Participez à soutenir notre démarche de contestation de cet arrêté injuste et confus pour tous les consommateurs de cette fleur.

Aujourd'hui de nombreux commerces, plusieurs milliers, vont se retrouver à devoir fermer et de nombreux entrepreneurs ruinés après d'importants investissements. Après avoir laissé de nombreux commerces de CBD s'implanter dans toutes les villes et provinces de France, interdire la vente de fleurs sans prévenir ni concertation c'est laisser de nombreux salariés au chômage et d'entrepreneurs à la rue.

Rejoignez-nous dans notre combat pour le respect du libre échange européen et soutenir les commerces de CBD en voie d'extinction.

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !
Quand elle atteindra 5 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !