Soutenons les petites résidences privées pour aînés (RPA)

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


Nous demandons que le gouvernement subventionne les RPA de moins de 30 unités et que ces résidences soient reconnues comme faisant partie du projet Maisons des aînés. Depuis 1994, nous avons assisté à la fermeture de plus de 500 RPA. De 2018 à 2019, près de 50 RPA ont fermé. Entre mai 2019 et janvier 2020, le Québec a perdu 63 RPA, soit plus de 2 par semaine. La société québécoise souhaite-t-elle vraiment une éradication des petites RPA?

Nous demandons au gouvernement de :

  • Subventionner la totalité de l’installation des gicleurs en cautionnant l’emprunt requis à l’institution financière.
  • Instaurer un programme permettant de combler l’écart salarial entre le public et le privé.
  • Adapter les exigences de la Loi 90 selon le gabarit de la RPA (pour les moins de 10 unités) et sa catégorie (1 et 2).
  • Effectuer la formation à la Loi 90 selon les besoins une seule fois et non à tous les ans.
  • Convertir les petites RPA en Maison des Aînés.
  • Adapter les grilles du calcul des loyers en fonction des réels besoins des petites RPA.
  • Bonifier le crédit d’impôt pour maintien à domicile des aînés. L’âge minimum (70 ans) ainsi que le maximum de revenus admissibles (59 385 $) doivent être revus afin de permettre aux gens en perte d’autonomie de moins de 70 ans et ayant moins de revenus de pouvoir en bénéficier.

Afin de soutenir encore mieux notre cause, vous pouvez faire parvenir une lettre de soutien par courriel à votre député provincial.