Chloroquine et azythromicine : nous demandons une commission d'enquête parlementaire

Chloroquine et azythromicine : nous demandons une commission d'enquête parlementaire

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Michelle SPARFEL a lancé cette pétition adressée à Assemblée nationale

Chloroquine et azithromycine: nous demandons une commission d'enquête parlementaire en urgence

Nous sommes des citoyens, et nous sommes inquiets, comme toute la population mondiale.

En effet, nous vivons enfermés chez nous à cause du SARS-cov-2.

Dans le même temps, nous avons appris qu'un protocole de traitement est utilisé en masse à Marseille, combiné à une politique de dépistage de masse. Nous regardons les chiffres avancés par le professeur Raoult dans son établissement. Nous les comparons aux autres.

Nous nous interrogeons :

- pourquoi le protocole du Pr Raoult n'a pas fait immédiatement l'objet d'une vaste étude, impulsé par le gouvernement dans tous les centres de France ?

- pourquoi l'étude Discovery impulsée par l'INSERM ne teste la chloroquine, que dans les cas très graves, donc sans charge virale, et avec les dégâts causés par le Covid 19, à la stupéfaction de nombreux médecins ?

- pourquoi l'autorisation du gouvernement au JO ne s’applique qu’aux cas graves, donc là aussi, quand il est trop tard, et sans l'association de l'azithromycine ?

- pourquoi ce même décret propose deux autres molécules, beaucoup plus chères, et avec des effets secondaires importants le lopinavir et le ritonavir, alors que ces médicaments n'ont fait l'objet d'aucune évaluation (ou alors, décevante ?)

- comment se fait-il que beaucoup de personnes très hostiles à la chloroquine, malgré des résultats encourageants, soient dans le même temps assez enthousiasmées par d'autres molécules comme le Remdesivir, produit par le géant américain Gilead Sciences ?

- comment se fait-il que ceux qui sont le plus sur les plateaux télés, soient également des consultants de nombreux laboratoires fabriquants d'autres molécules que la chloroquine ?

- quels sont les liens entre des personnes d'influence (Karine Lacombe, Florence Ader, Christine Rouzouix, Yazdan Yazdanpanah...) et certains laboratoires dont ils ont déclaré être des consultants, parfois très fréquents et depuis de nombreuses années ?

A ces questions, et de nombreuses autres, nous ne parvenons pas à obtenir des réponses satisfaisantes. Nous ne portons pas d'accusation. Mais à cette étape, nous estimons qu'il y a suffisamment de doutes accumulés et d'indices convergents, qu'il nous semble impossible de ne pas demander que toute la lumière soit faite.

Nous demandons donc à nos députés que, dans les plus brefs délais, au vu de l'urgence, une commission d'enquête soit mise sur pied afin d'interroger les principaux acteurs de ce dossier, et que des réponses soient apportées.

Etant donné les enjeux, nous interpellons dès maintenant nos députés pour obtenir cette commission d'enquête.

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !