Aucun déficit autorisé pour l'état, les régions et les communes

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Chacun d'entre nous dans son foyer a l'obligation d'équilibrer son budget en arbitrant entre les dépenses avec une vision long terme.

Imposons que ce principe soit obligatoire au niveau de l'état, des régions et des communes. Hiérarchisons les postes de dépenses et les postes de recette de façon à ce qu'il y ait un équilibre (1er exemple : augmentons les recettes issues du tabac pour compenser les dépenses dues aux cancers provoqués; 2ème exemple : calculons le coût de la représentation nationale, régionale et communale pour la prise de décision par rapport à celui d'une consultation régulière des citoyens par des moyens électroniques). Plus le découpage en poste sera fin plus les choix seront justifiables. Les méthodes de chiffrage devront être validées par la Cour des Comptes par exemple.

Les arbitrages sont des choix politiques et les hommes politiques pourraient exprimer des sensibilités différentes (égalitarisme ou au contraire favoriser les meilleurs; pollueur = payeur ou partage des risques) en présentant des bénéfices escomptés par leurs choix.

Un découpage des dépenses et recettes en grandes catégories (nationales) puis sous catégories (régionales) et enfin locales (communes) donnerait aux citoyens de multiples voies d'exprimer leur choix parmi les solutions proposées.



Philippe compte sur vous aujourd'hui

Philippe ALEXIS a besoin de votre aide pour sa pétition “Assemblée nationale: Aucun déficit autorisé pour l'état, les régions et les communes”. Rejoignez Philippe et 5 signataires.