Pétition fermée

Merci de signer pour refuser qu'on n'impose de nouvelles taxes aux compagnies du spectacle

Cette pétition avait 488 signataires


L’heure est grave pour les petites compagnies!
Nous avons tous reçu ces derniers jour une lettre de audiens, pour les cotisations FCAP-SVP
FCAP, c’est quoi ? Une négociation entre représentant syndicaux du salariat et du patronat
En soit, ça semble intéressant ! on nous protège, on négocie pour nous, on s’occupe de notre cas !
Sauf que !
Face à la constatation que 95% des entreprises employeurs du spectacle vivant ont moins de 10 salariés
Les 5 autres pour-cents, ceux qui ont donc obligations d’avoir des représentant syndicaux et donc qui "sont" les "représentant syndicaux actuelles", ont négocié une nouvelle cotisation annuelle pour financer des représentant syndicaux pour l’ensemble des petites structures...
Jusque là, nous sommes content ! nous avons des représentant qui nous défendrons quand nous auront un conflit entre un employeur et un salarié…
Ce qui me choque !
C’est qu’ils ont décidé que TOUTES les structures employeurs doivent payer un minimum de 80€ et ceci sur les 2 dernières années, vu qu’il ont pas réussi a se mettre d’accord sur l’application (on se croirai sous Pétain ! loi rétroactive et tout ça…)
En tant que salarié, administrateur du spectacle, je connais bien la situation financière des compagnies pour lesquels je travail
Ces compagnies sont des micro structures qui ont pour la plupart moins de 6000€ de chiffre d’affaire annuelle, et qui ont 1 ou 2 intermittents, dans l’année (il y a des années fastes, mais pas tout le temps)
C’est qui ces structures ? des spectacles (one man show), des groupes (musiciens de rue), des danseurs (africains ou contemporain) des petits festivals et bien d'autres troupes de théâtre, batucada, décorateurs, vidéastes, radios associatives, bref des petits « artisans » de la culture, que les gros festival n’intéressent pas, et qui font leurs petit bonhomme de chemin, tranquillement simplement, sans grandes envergures ! Pour ces structures, 80€, et même 120€ (puisqu’il faut payer 6 mois pour 2013) c’est une sacré somme !
Qu’est-ce qu’il va se passer ? ces structures vont devoir fermer ou couper dans leurs ridicules budget ! Déjà que la CMB (médecine du travail) avait fait pareil en demandant 48€ minimum alors que lorsque l’on calcule au pourcentage (0,28%), à l’année on aurai due moins de 5€
Toutes ces surcharges signent la mort des micro compagnies ! A cela va venir s'ajouter le CASC-SVP, qui prévois de faire payer aussi 50€ mini par structure pour que les artistes employé puissent bénéficier d'un comité d'entreprise! Chose qui n'est obligatoire normalement qu'a partir de 200 salarié! C'est un minimum de 178€ par an a sortir, pour des compagnies qui se vendent entre 300 et 1000€ par dates! sans compter les cotisations qu'elles payent (la moitié des recettes pour la plupart...)
Est-ce cela que veulent les syndicats ? opprimer les petites structures gênantes car elle prennent des part de marché sur les grosses?
Car dans ces conditions effectivement oui, l’intermittence ne sera réservé qu’à des élites, les autres seront obligées de se déclarer en auto-entrepreneur ! c’est bien de cela dont on parle, on les poussent a devenir des « artisans » et plus des artistes !
Est-ce vraiment cela que l’on veut ? une culture à trois vitesse ! ceux qui profitent, ceux qui réussissent a s'en sortir et que les autres retournent à la vie de bohème !?
Il est vrai qu'il existe le GUSO ! mais il est réservé a ceux dont l'activité principale n'est pas le spectacle! Hors ces compagnies sont pour la plupart professionnels (même si petites soient-elles), donc relevant du secteur du spectacle vivant, qu’ils ont pour la plupart, plus de 6 dates, et donc une licence d’entrepreneur, et qu’ils ont besoin de ça pour vivre !
Petite explication mathématique, pour une entreprise ayant plus de 80 000€ de masse salariale, le coût de la cotisation est de 0,1% donc si vous avez en dessous de ce plafond, vous être redevable d’un planché de 80€ soit 0,1% de 80 000
Quand une structure a 6000€ de masse salariale, elle devrait payer 6€, mais non ! que nenni ! On lui demande de payer 80€ soit 13 fois plus ! donc 1.3%... et je ne parle pas de ceux qui n’ont pas la licence et font moins de 6 dates !
Qui cela va-t-il arranger ? ah ben ouai ! c’est vrai ! les grosses structures vont payer plus ! Et ben non, que nenni aussi ! vu que le plafond est fixé a 300€ ! donc les 5% de structure de plus de 200 salariés se sont bien gardé d’expliquer que eux ne contribuerai qu’a hauteur de 0,1% voir beaucoup beaucoup moins pour les énormes structures ! et que les petites gens, les 95% ceux qui n’ont pas la parole eux vont payer jusqu'à 2% de leurs chiffres d’affaire ! je connais même un structure qui a fait 50€ de chiffre d’affaire l’année dernière et qui va devoir payer 120€! c’est dire la logique de leurs réflexion!
Sur cette base, je pense et nous somme beaucoup à le penser, que ces représentations syndicales, qui sont sensé nous protéger, font en réalité le jeu des plus gros ! et pas celui des petites structures, celle pour lesquels ils sont sensé être représentatif puisque de leurs propre aveux il n’y a pas assez de représentant syndicaux !
J’appel donc a boycotter cette cotisations en signant cette pétitions; salariés, directeurs de votre structure, expliquons leurs que nous avons pris la décision de ne pas recourir à leurs services !

Nouvelle 2016: L'afdas s'y est mise a son tour, en négociation d'accord de branche, ils ont décidé de réduire la cotisation de 2,15 à 2,10 moyennant un forfait de 50€ht (60€ ttc) ce qui reviens a dire, en dessous de 10.000€ de masse salariale, tu es pénalisé, au dessus tu es avantagé! vive les syndicats! merci encore pour votre soutient!


Amicalement
Clément Génin
Pour Yena Prod



clement compte sur vous aujourd'hui

clement GENIN a besoin de votre aide pour sa pétition “artistes et compagnies du spectacle vivant privée: Merci de signer pour refuser qu'on n'impose de nouvelles taxes aux compagnies du spectacle”. Rejoignez clement et 487 signataires.