Artistes, acteurs de la filière chanson, public…. Quelle chanson pour demain ?

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Artistes, acteurs de la filière chanson, public….

Nous souhaitons créer un mouvement rassembleur qui a pour but de décrire la réalité de la filière chanson.

Pour que soient enfin prises en compte nos problématiques et que soient donnés les moyens nécessaires pour que vive la chanson dans sa diversité.

Nous vous invitons à apporter votre soutien à ce texte ci-dessous, en le signant et en le diffusant pour signature à toutes celles et ceux qui font vivre la chanson : artistes, acteurs de la filière et bien entendu aux publics.

Ce texte, fort de vos nombreuses signatures, sera porté à la connaissance des pouvoirs publics, des élus nationaux et locaux, des sociétés civiles.

Pour ce faire nous avons mis en place une plateforme de signature.

Vous pouvez y accéder :

Le collectif pour la chanson

Nicolas Bacchus – artiste

Laurent Balandras – producteur et éditeur

Stéphanie Bourguignon (Stef) - artiste

Denis Collinot - directeur du Festi'Val de Marne

David Desreumaux – Rédacteur en chef de la revue Hexagone

Rémo Gary - artiste

Roxane Joseph – Directrice de La Menuiserie et du Festival Ta Parole

Stéphane Riva – gérant de ACP La Manufacture Chanson

Gilles Tcherniak – président du Forum Léo Ferré

Gildas Thomas – artiste

 

Chanson et culture désenchantée !

Quelle chanson pour demain ?

 Au carrefour de la littérature, de la musique et du théâtre, autour des auteurs, compositeurs, interprètes, la chanson est un élément important de culture et de patrimoine. C'est un art populaire ouvert sur le monde, un art du quotidien ancré dans la francophonie, un objet de mémoire collective et de pédagogie. Son expression est diverse, c'est sa principale richesse ! La chanson est toujours une invitation à la découverte.

 Elle se doit d'être légitimée, soutenue par un regard conséquent sur les talents émergents et diffusée sur le territoire.

Les opérations de promotion, télé-crochets et chiffres de fréquentations en trompe l'œil ne sauraient masquer une triste réalité : les conditions professionnelles des artistes se précarisent, leur statut social se marginalise, bon nombre de lieux dédiés à la découverte sont en difficulté voire disparaissent. Les médias en particulier de service public oublient leur mission et deviennent des outils de promotion pour l'industrie du divertissement.

La chanson en tant que passeur de culture a besoin d'aides. Il ne s'agit pas d'opposer les esthétiques mais plutôt de faire la part des choses entre ceux qui bénéficient déjà de soutiens financiers et médiatiques conséquents et ceux plus fragiles (créateurs, artistes émergents…) qui ont besoin de financements publics ou privés leur permettant de mener à bien création, production et recherche d'audience.

Pourtant, la curiosité des publics ne se dément pas, la vivacité de la création personnifiée par les indépendants et les autoproductions est là. C'est à ce niveau que les politiques publiques à commencer par celles de l'État ont un rôle majeur à jouer.

Les territoires, les professions artistiques ont su au fil des années se doter d'outils et de structures qui se doivent d'être utiles à l'expression de la diversité, au respect des conditions de travail des artistes. Ces dernières années, la diminution voire la suppression des financements entraine une régression sans précédent.

 Force est de constater que nous sommes loin du compte.

 Nous artistes, professionnels, public et passionnés pensons qu'il est temps de réagir et de dire ça suffit !

 Signez et faîtes signer ce texte !

Le collectif pour la chanson.



Collectif Pour la chanson compte sur vous aujourd'hui

Collectif Pour la chanson a besoin de votre aide pour sa pétition “Artistes, acteurs de la filière chanson, public…. Quelle chanson pour demain !”. Rejoignez Collectif Pour la chanson et 1 807 signataires.