Arrêt de suppression des lits, de postes. Halte à l'austérité!

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Quelle santé pour les mayennais en ce début d’année ?

En réponse aux différents articles concernant le centre hospitalier de Laval, La CGT souhaite exprimer son désaccord par rapport aux propos tenus.

Aujourd’hui il n’est plus temps de s’inquiéter : les lits sont fermés depuis le début de l’été et n’ont jamais été réouverts. Quant à l’ouverture de l’unité saisonnière cela n’a duré qu’une nuit… à méditer !!!!!!

 C’est pourquoi, La CGT de l’hôpital de Laval s’indigne de l’accueil fait aux usagers, conséquences des lois santé qui se sont mises en place depuis de nombreuses années, et dont l’objectif, uniquement économique, entrainent  la  fermeture  de lits d’hospitalisation conventionnelle dans tous les hôpitaux du département.

Aujourd’hui Les épidémies hivernales conduisent les patients à l’hôpital, et ces derniers stationnent dans les couloirs des urgences, au mieux dans des lits, mais le plus souvent sur des brancards.

Et la ministre, après avoir laminé les hôpitaux, lance un SOS de détresse : « il faut libérer des lits »

La CGT de l’hôpital de Laval au sein de toutes les instances et des collectifs a alerté et dénoncé ces politiques publiques qui nient les besoins des populations : 

Ø  Pénurie de médecins généralistes et spécialistes

Ø  Réponse insuffisante des établissements de santé publics

 Nous appelons les usagers à se mobiliser par tous les moyens dont ils disposent ! Et à faire de cette question de santé un incontournable des débats à venir.

Par ailleurs l’article de presse paru le 17/01/2017 fait état d’une augmentation de 17 postes depuis 2013, liés à l’intégration du SIH et à la régularisation de 6 postes (pour 4 EHPAD).  Sachant que l’effectif du SIH (syndicat inter hospitalier santé mentale) au 31/12/2014 était 33,35 ETP (BILAN SOCIAL 2015) et ajoutons les 6 postes régularisés suite à la convention tripartite, nous devrions arriver donc à un total nettement plus important que 17 postes ??????

 Nous sommes donc là sur une perte minimale d’une trentaine de postes, comme quoi les chiffres en valeur absolue ne traduisent pas la réalité et demandent toujours à être expliqués….



cgt compte sur vous aujourd'hui

cgt CH LAVAL a besoin de votre aide pour sa pétition “ARS: Arrêt de suppression des lits, de postes. Halte à l'austérité!”. Rejoignez cgt et 978 signataires.