Arrêt des poursuites pénales en Grèce contre Stéphan Pélissier

0 a signé. Allez jusqu'à 50 000 !


Nous demandons l’arrêt des poursuites grecques contre Stéphan PELISSIER et une intervention diplomatique française.

Le 29 novembre 2017, j'ai été condamné à 7 ans de prison ferme pour avoir simplement tenté d’aider ma famille à fuir Daesh et le régime de Bachar Al Assad.

En août 2015, suite au kidnapping de mon beau-père et des menaces de mort, ma belle-famille a fui la Syrie. Lors de leur fuite, entre la Turquie et la Grèce, à 64 sur une embarcation de 8 mètres, ils ont chaviré et se sont retrouvés sur une île grecque en ayant tout perdu y compris leur papier.

J'ai donc décidé de tout laisser tomber pour les ramener en France. C’est en Grèce, que la police nous a arrêtés.

Suite aux preuves de notre lien de parenté grâce au livret de famille que j'avais emmené avec moi, nous serons finalement libérés le lendemain. Toute la famille arrivera en France.

Actuellement, ma famille a le statut de réfugié politique accordé par la France.

Malgré cela, le tribunal de Patras m'a condamné à 7 ans de prison ferme.

Je suis condamné alors que je n'ai pas volé, je n'ai pas violé, je n'ai pas tué, je ne suis pas trafiquant de drogue et je ne suis pas un passeur. En France, il n'y a aucune poursuites pour les mêmes faits quand il y a un lien de parenté.

J'ai juste tenté de sauver ma famille qui allait prendre une nouvelle fois un bateau avec des passeurs et risquait de périr noyée.

Tout ça se passe en 2017 dans un Etat Européen.

Pire, la justice grecque me propose de racheter ma peine de 7 ans de prison moyennant une amende de 5 euros par jour pendant 7 ans, soit 12800 euros.

Mon avocate nous apprend également que je dois verser 14.000 de plus au titre d'un droit d'accroissement, taxe grecque de 110% sur les amendes.  Ce qui n'apparaît même pas dans la décision du Tribunal.

C'est tout à fait scandaleux et s'apparente à un racket institutionnel. D'autant que ma voiture d'une valeur de 16.000 euros m'a été confisqué et sera vendu au profit de l'Etat grec.

De ce fait, nous sommes dans l'incapacité de payer cette somme et sommes contraints de faire appel.

Je lance un appel au gouvernement français et au Président de la République, Monsieur Emmanuel MACRON pour une intervention diplomatique pour l'arrêt des poursuites ou a minima nous soutenir publiquement et nous assister juridiquement avec le consulat français en Grèce.

Nous avons besoin de vous. La solidarité vaincra.

Stéphan 



Roger compte sur vous aujourd'hui

Roger NYMO a besoin de votre aide pour sa pétition “Arrêt des poursuites pénales en Grèce contre Stéphan Pélissier”. Rejoignez Roger et 47 414 signataires.