Archiviste médical : Encadrement de la profession et standardisation de la pratique

Archiviste médical : Encadrement de la profession et standardisation de la pratique

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
AGISQ a lancé cette pétition adressée à Mme Danielle McCann (Ministre de la Santé et Services sociaux) et à

Les archivistes médicaux sont des professionnels spécialisés en information clinique.

La profession est méconnue de la majorité de la population. On croit souvent que les archivistes médicaux classent des documents et archivent des dossiers, mais leur métier est tout autre. Spécialiste en confidentialité, en lois, particulièrement sur l'accès à l'information, en statistiques, en tenue de dossier, en pilotage de système d'information et en sécurité...On pourrait résumer leurs compétences comme analyste de l'information clinique considérant que la principale tâche de ces professionnels est d'encoder tous les diagnostics et traitements survenant en cours d'hospitalisation. Leur travail: décoder le langage médical, comprendre la logique clinique, trouver les erreurs, les manques.

Les enjeux de notre profession sont nombreux en 2020: titre d'emploi à renouveler, formation de base et formation continue à revoir, encadrement de la profession. Notre profession est de moins en moins adaptée au réseau.

Pour assurer une utilisation judicieuse de l'information clinique et soutenir l'efficience et la pertinence clinique, nous devons exiger des travaux importants face à la situation actuelle des archivistes médicaux du Québec.

Le réseau de la santé et des services sociaux manque farouchement d'une stratégie globale de gestion et d'utilisation de l'information clinique des québécois. À l'ère des technologies de l'information, c'est pourtant vital!

L'AGISQ est une association professionnelle volontaire, un organisme sans but lucratif (OSBL). Notre seule volonté est d'assurer la pérennité de notre profession dans un contexte de grands changements technologiques.

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !