Adressée à Emmanuel Macron et 1 autre

Appel du 18 Avril : Ne sacrifions pas la formation des médecins et la santé des Français !

0

0 signature. Allez jusqu'à 5 000.

Le 18 avril, les internes de toute la France se sont massivement mobilisés contre le projet de réforme des études médicales tel que présenté in extremis par les ministères de l’Enseignement supérieur et de la Santé. Plus d’un millier d’internes grévistes dans une vingtaine de villes ont répondu à l’appel en manifestant devant leur CHU, puis face au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche pour protester contre un projet de réforme d’inspiration comptable amputant la formation des futurs médecins. Avec cette mobilisation, les internes ont démontré une nouvelle fois leur attachement sans faille à un haut niveau de formation, garantie de l’excellence de la qualité des soins.

Alors que la profession attendait cette réforme depuis 2009 pour moderniser et améliorer la formation des futurs médecins, les ministères n’ont entamé la concertation avec les acteurs concernés qu’à quelques mois de l’élection présidentielle. Le sort de la formation des médecins pour les prochaines décennies ne peut pas se régler sur un coin de table entre deux cartons avant le déménagement !

Ainsi, la réforme prévoit notamment de remplacer une année de formation théorique par une année de mise en autonomie supervisée pour prendre en charge les patients plus tôt. Cela signifie des internes moins formés, à l’heure ou la médecine et les maladies se complexifient. Soit des internes prématurément propulsés en exercice. Qui sera alors responsable en cas d’erreur médicale ? Réduire la formation des médecins pour réaliser des économies est à la fois irresponsable et contre-productif ! De nombreux autres points d’inquiétude légitime sont occultés par les ministres qui persistent à vouloir publier les arrêtés avant de quitter les lieux, prétextant que cette réforme et les nombreuses avancées effectives qu’elle comporte par ailleurs, comme le développement des outils numériques, ne verraient jamais le jour sous une autre majorité. La santé des Français mérite mieux qu’une réforme bâclée, expédiée dans un calendrier contraint par les échéances électorales.

C’est pourquoi nous, internes, médecins, patients, citoyens, appelons les candidats à l’élection présidentielle à se saisir pleinement de cette question fondamentale pour l’avenir de la médecine française. Nous voulons des médecins mieux formés, et cela passe par une véritable réforme, fondée sur une concertation aboutie avec les acteurs concernés, en toute transparence et sans précipitation ni chantage.         

Nous sommes tous concernés, afin de préserver l’excellence de la qualité des soins, et même l’améliorer, signons et relayons massivement la pétition ! #Appel18Avril

Cette pétition sera remise à:


    Inter Syndicat National des Internes a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 3 713 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Etienne compte sur vous aujourd'hui

    Etienne DUBANCHET a besoin de votre aide pour sa pétition “Appel du 18 Avril : Ne sacrifions pas la formation des médecins et la santé des Français !”. Rejoignez Etienne et 3 712 signataires.