Pour l’autisme, la France doit soutenir les approches innovantes !

Appel des bénévoles de l’Association Autisme Espoir Vers l’Ecole aux candidats à la Présidentielle :

 

La France accuse un retard considérable dans la prise en charge de l’autisme. A 80 %, les enfants ne sont pas scolarisés, faute de mesures adéquates. Pourtant - nous sommes là pour en témoigner - l’autisme n’est pas une fatalité, et la scolarisation devient un horizon possible !


Sur le terrain associatif, en effet, les initiatives sont riches et nombreuses. Nous sommes notamment plusieurs milliers de bénévoles en France (près de 15 000 depuis 11 ans), à avoir pu constater les progrès – souvent remarquables – des enfants que nous accompagnons dans le cadre de la méthode des 3i. A partir d’une approche américaine reconnue, cette méthode a été définie, complétée et adaptée pour que les parents puissent être guidés et la mener à bien avec de faibles moyens financiers.


Depuis plus de dix ans, nous avons suivi plus de 500 enfants par le jeu, de manière intensive (6h par jour), individuelle (le groupe est anxiogène) et interactive. Cette démarche, dont nous constatons les bénéfices, stimule le développement bloqué à la naissance, éveille les sens, favorise la communication et la conscience de soi. Une fois cette étape franchie, les enfants apprennent facilement, par imitation.  Pour enclencher ce cercle vertueux, nous jouons avec l’enfant à égalité, sans jamais le contraindre. Nous le rejoignons dans son monde pour tisser du lien, créer de l’échange, sans délivrer le moindre apprentissage au tout début. Dans le cocon sensoriel d’une salle de jeu, ce libre jeu supprime les angoisses et les peurs de l’enfant, l’amène à découvrir l’autre, échanger avec lui, prendre conscience du monde extérieur comme un bébé qui grandit. Et, petit à petit, nous le voyons  sortir de son monde pour aller dans le nôtre.


Acteurs d’aventures humaines et collectives émouvantes, nous sommes les témoins émerveillés d’évolutions décisives. On estime notamment qu’après 2 ans d’accompagnement, les enfants gagnent 17 mois de développement, ce qui permet à 97% d’entre eux d’imiter et à 85% d’accéder au langage (source : Dr C. Saint-Georges et C. Favrot Meunier, 2016). Surtout, les enfants peuvent renouer avec l’école, ce qui reste l’objectif principal de notre engagement : après 3 ans de pratique, 51% des enfants sont en mesure d’intégrer un cursus scolaire normal, beaucoup sans aide, et 11% de suivre un cursus spécialisé (source : AEVE).


Malgré ces excellents résultats, la méthode que nous suivons est bridée par un avis de la Haute Autorité de Santé de 2012, à cause de l’absence de données scientifiques permettant de juger de son efficacité. Cet avis soulignait également que les méthodes innovantes, comme les 3i, devaient être évaluées prioritairement, ce qui n’a pas été fait. De ce regrettable statu quo, de nombreuses difficultés découlent pour les parents que nous accompagnons : à titre d’exemple, ils ont parfois du mal à obtenir des allocations d’éducation de l’enfant handicapé. Cette méthode est fort peu onéreuse pour les pouvoirs publics, d’autant que beaucoup d’enfants rejoignent le système scolaire classique sans aide, évitant ainsi les institutions coûteuses.                     


Cette discrimination n’est plus tolérable, a fortiori devant un tel potentiel d’amélioration de la qualité de vie des autistes : si de nouvelles études sont nécessaires à la reconnaissance de la méthode des 3i par la HAS, il faut que les pouvoirs publics les encouragent et les soutiennent.

Aussi appelons-nous les candidats à l’élection présidentielle à s’engager pour le soutien à l’innovation dans l’accompagnement des 100 000 jeunes autistes en France (de moins de vingt ans).

This petition will be delivered to:
  • Candidats à l'élection présidentielle


    Autisme Espoir VERS L'ECOLE started this petition with a single signature, and now has 1,042 supporters. Start a petition today to change something you care about.