Appel au G7: #BeBrave ! - Mettre fin aux violences sexuelles contre les enfants

Appel au G7: #BeBrave ! - Mettre fin aux violences sexuelles contre les enfants

0 a signé. Prochain objectif : 75 000 !
Quand elle atteindra 75 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !
Brave Movement a lancé cette pétition

FR I ENG I USA I GER I ITA I ES I日本語I हिन्दीI CAN (ENG) I CAN (FR) I EL SAL

Je m'appelle Mié et je suis une victime de pédocriminalité.

J'ai lancé cette pétition avec 8 autres victimes, membres du Brave Movement.

Nous sommes un groupe de 9 victimes du des pays G7 et au delà. Nous appelons de toute urgence les dirigeants des pays les plus riches du monde à prendre des mesures courageuses et déterminantes lorsqu'ils se réuniront au sommet du G7 en en juin pour mettre fin aux violences sexuelles contre les enfants - afin que les enfants du monde entier ne subissent plus jamais les crimes qui nous ont affectés.

Les violences sexuelles infantiles sont un fléau mondial, dont sont victimes au moins une fille sur cinq et un garçon sur dix.  Elles ont des conséquences dévastatrices à long terme pour les enfants, les familles et les sociétés, et la pandémie de COVID a exposé les enfants à un risque encore plus grand.

Les violences sexuelles infantiles se produisent en ce moment, en silence, dans tous les pays. Dans les foyers, durant les activités sportives, dans les écoles et les lieux de culte. Mais aussi au-delà des frontières, sous la forme d'abus en ligne, de trafic et d'exploitation sexuelle perpétrés par des touristes.  

Mettre fin à ce fléau est essentiel pour l'ensemble de l'humanité, cela exige une réponse internationale coordonnée, et les pays les plus riches du monde doivent prendre l'initiative car ils ont une responsabilité particulière.

Il existe des solutions fondées et efficaces.  Les dirigeants du G7 (Joe Biden, Boris Johnson, Olaf Scholz, Emmanuel Macron, Justin Trudeau, Fumio Kishida et Mario Draghi) doivent agir sans délai. Nous leur demandons de :

  • Faire en sorte qu’Internet soit sûr pour les enfants pour qu’ils soient  à l'abri des violences sexuelles.
  • Investir des milliards de dollars dans leur propre pays et dans les pays à faible revenu pour développer les programmes de prévention, de guérison et de justice.
  • Commencer à nous écouter vraiment en créant un Conseil des survivants du G7 qui donne des conseils sur les mesures à prendre pour mettre fin définitivement à toutes les violences sexuelles contre les enfants.

Il est temps de briser le silence. Chacun a un rôle à jouer. C'est à nous tous qu'il incombe de briser le silence - et cela ne doit pas être un fardeau imposé aux seuls survivants. 

Rejoignez-nous, en tant que survivants et alliés, pour exiger la prévention afin de protéger les générations actuelles et futures, la guérison des survivants et de leurs familles, la justice pour les survivants et la responsabilisation des auteurs et des complices.

Si suffisamment de personnes signent cette pétition, le G7 devra certainement écouter. Cette question est trop importante pour être ignorée.  Nous nous engageons à faire en sorte que votre signature soit remise à chaque dirigeant du G7 et à vous tenir au courant de toute évolution.

Wibke Müller (Allemagne), Paul Zeitz (États-Unis), Rosalia Rivera (Canada), Harumi Suzuki (Japon), Mié Kohiyama (France), Matthew McVarish (Royaume-Uni), Brisa de Angulo (Bolivie), ElsaMarie D'Silva (Inde), Florence Keya (Kenya). 

L’image ci-dessus est celle Harumi, ElsaMarie et Mié Harumi tenant des photos d’eux-mêmes lorsqu’ils étaient enfants.

#BeBraveMacron

#BeBraveBoris

#BeBraveFumio

#BeBraveJoe

#BeBraveMario

#BeBraveOlaf

#BeBraveTrudeau 

0 a signé. Prochain objectif : 75 000 !
Quand elle atteindra 75 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !