SAUVONS LE LIBAN

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Monsieur le Président de la République Française, Emmanuel Macron
Monsieur le Premier ministre, Edouard Philippe
Monsieur le Ministre de l'Europe et des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian
Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale, François de Ruby
Monsieur le Président du Sénat, Gérard Larcher
Ensemble des membres du gouvernement français


Nous soussignons, français d'origine libanaise et français et citoyens du monde attachés à la survie de ce pays, vous prions de ne pas oublier le Liban qui traverse aujourd’hui une période critique menaçant son existence et par là-même les valeurs fondamentales qu'il partage avec la France : Démocratie, Liberté, Droits de l'homme et coexistence. Nous sommes en effet profondément choqués et inquiets suite aux propos tenus par Mr Fahad Elmasri, coordinateur du front du salut national en Syrie et ancien porte-parole de l'Armée Syrienne Libre, dans un message adressé aux libanais et aux peuples arabes sur Youtube, posté par My Beirut Chronicles le 6 Juillet 2017. Mr Elmasri y déclare en substance que le Liban est une « erreur historique » et menace l'Etat Libanais d'une rébellion armée des réfugiés syriens sur son territoire, en riposte, selon lui, au raid de l'armée libanaise contre les terroristes de Jabbat El Nosra dans les camps de réfugiés syriens au Liban, près de Ersal, raid qui avait fait suite à un attentat perpétré par 5 kamikazes de cette organisation. Comment ne pas faire le parallèle avec la déclaration de Hafez El Assad à propos du Liban et de la Syrie : « nous sommes un seul peuple dans un seul pays ».
Mr Elmasri a par ailleurs déclaré sur Facebook que les libanais regretteront Ghazi Kanaan si lui et ses camarades prenaient le pouvoir en Syrie. (Ghazi Kanaan, chef des services secrets syriens au Liban de 1990 à 2002, de sinistre mémoire est responsable de l'arrestation, la torture, la mort ou la disparition de très nombreux libanais. Les exactions des services secrets syriens ont pris fin avec le départ de l'armée syrienne le 27 Avril 2005 suite à l'intervention de Jacques Chirac après la mort tragique du premier ministre Rafic Hariri le Liban recouvrant sa souveraineté.)
Ces propos sont une négation de la reconnaissance officielle du Liban par la France Libre de De Gaulle en 1943 et de la souveraineté d'un pays reconnu par l'ONU. Ils sont d'autant plus inquiétants qu'ils s'inscrivent dans une campagne sur le terrain, auprès et avec l'aide d'organisations terroristes, dont certains leaders ont été arrêtés par l'armée libanaise du 15 au 17 juillet dernier, notamment un certain Hussein qui tentait de mettre en place avec son groupe « l'Union des Syriens au Liban » une attaque armée contre le peuple et l'armée libanaise, institution garante de l'unité du pays.
Les palestiniens ont tenté en leur temps de prendre le contrôle du Liban faute de pouvoir mener leur combat sur leur sol , déclenchant une guerre qui de rebondissements en alliances diverses, allait ensanglanter le pays durant de trop nombreuses années. Les syriens réfugiés au Liban ont-ils le même dessein (sachant que cet appétit d'annexion du Liban par la Syrie date de plus de 70 ans) ? Le gouvernement français va-t-il permettre que de tels agissements soient encouragés (voire fomentés) à partir du territoire français ?


Mr le Président de la République, Messieurs les Ministres et Présidents de l'Assemblée Nationale et du Sénat, il en va de l'honneur de la France, pays des lumières, de tenir ses engagements historiques, se lever contre les agissements de terroristes syriens et préserver la souveraineté d'une nation libanaise dont le destin a toujours été si intimement lié au sien.



antoine compte sur vous aujourd'hui

antoine BOU ABBOUD HARB a besoin de votre aide pour sa pétition “Antoine Bou Abboud : SAUVONS LE LIBAN”. Rejoignez antoine et 248 signataires.