Manque de venins de guêpe abeille = risque vital pour les allergiques

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !

Madeleine EPSTEIN
Madeleine EPSTEIN a signé la pétition

Les allergies aux venins d’hyménoptères touchent 3 à 5 % de la population en France et sont responsables de 10 à 20 morts par an (estimation de 200 morts par an en Europe)

La désensibilisation est le traitement spécifique de cette allergie (95% d’efficacité pour les vespidés et 85% d’efficacité pour les apidés), pour autant qu’elle soit suivie régulièrement avec injections toutes les 4 à 6 semaines par le médecin traitant ou l’allergologue pendant 3 à 5 ans et parfois à vie pour certains. Toute interruption du rythme d’injections impacte l’efficacité et la sécurité de celle ci.

Les extraits de désensibilisation sont commercialisés en France par le seul laboratoire Stallergènes Greer qui en a l’exclusivité. Or, des interruptions de fabrication surviennent régulièrement (plus de 6 mois en 2015 et d'avril 2018  jusqu’à ce jour), montrant qu’une  situation de seul distributeur est préjudiciable  à la prise  en charge des patients.

De ce fait, il est indispensable d’avoir au moins deux  laboratoires distribuant  les venins  d’hyménoptères en  France.

Stallergènes Greer a trouvé une solution de dépannage validée par l’ANSM avec importation de venins des USA, mais qui ne peuvent être utilisés qu'en centre hospitalier, ce qui oblige les patients à venir a parfois de loin pour leurs rappels, quand ils n’arrêtent pas  purement et simplement leur désensibilisation, avec les risques potentiels que cela implique et la problématique d’inégalité d’accès aux soins pour les patients habitant loin d’un centre hospitalier.

Eu égard à tous ces éléments les patients allergiques aux venins  d’hyménoptères et les médecins qui les prennent en charge demandent :

- La mise à disposition rapide en officine de ville des conditionnements à 120 µg  pour  les 3  venins

 - l’autorisation pérenne de mise sur le marché français d’extraits des trois  venins d’un  autre  laboratoire