Donner plus de moyens au lycée de Lorgues pour fonctionner correctement l'année prochaine

Donner plus de moyens au lycée de Lorgues pour fonctionner correctement l'année prochaine

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
SNES SNEP FSU a lancé cette pétition adressée à Anne-Sophie Petitfils

Nous, personnel enseignants et parents d’élèves du lycée de Lorgues, demandons une audience auprès de l’inspection académique du Var pour réclamer plus de moyens et d’autres conditions d’exercice pour les enseignants et d’étude pour nos lycéens.

Parce que :

-      La dotation qui nous a été allouée a pour conséquence que nous perdions 70 heures d'enseignement chaque semaine alors que nous aurons 50 élèves de plus à la rentrée ! Voici bien la preuve que la réforme des lycées non seulement n'apporte pas de réponse à la problématique de la démocratisation du lycée mais qu'en plus elle s'accompagne de restrictions de moyens dont toute la communauté scolaire va faire les frais.

-      Quatre postes sont supprimés et des mesures de cartes scolaires imposées aux collègues alors que le nombre d'heures supplémentaires augmente ! Le ministre a beau dire que ces heures trouveront preneurs il a par précaution fait publier un décret qui impose désormais aux enseignants de faire deux heures supplémentaires au lieu d'une.

-      Dans notre établissement, la dotation d’heures ne suffit pas à couvrir les besoins : l’annonce de la diversification de l'offre de formation par les options et les spécialités n’est que poudre aux yeux si les moyens ne suivent pas !

-      La réforme va se concrétiser par une dégradation des conditions de travail et d’études avec plus d'élèves par classe dans le tronc commun, moins de groupes, plus de classes pour le même temps de service et en outre plus d'heures de cours !

-      L’aide Personnalisée et les 54 heures annuelles d’aide à l’orientation qui sont pourtant affichées par le gouvernement et nécessaires, ne sont pas financées ce qui va mettre en péril les dédoublements dans de nombreuses disciplines et dans les nouvelles spécialités et donc entraîner une concurrence entre disciplines accrue.

-      Concrètement, ce sont des conditions d'études dégradées dans le cadre de nouveaux programmes la plupart du temps trop ambitieux pour les horaires impartis !

Pour toutes ces raisons, nous, personnel enseignants et parents d’élèves du lycée de Lorgues, (ré)affirmons notre opposition à la réforme du lycée et du baccalauréat car elle n'apporte aucune réponse aux enjeux actuels. Nous demandons en outre son retrait.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !