Soutien au centre équestre jura sud

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !


Bonjour à tous,

Après cinq longues années de procédures administratives pour obtenir un permis de construire, être passée en commission des sites et de l'environnement, avoir fait une étude de loi sur l'eau, une étude environnementale (avec avis favorables et validés par les services de l’état) mon projet de centre équestre a enfin pu voir le jour.

 
Mon activité agricole a débutée il y a maintenant cinq ans en parallèle des travaux pour les infrastructures : parking, manège, écuries, bâtiment de stockage, neufs gîtes de 6 couchages, un gîte de 20 couchages et d’une maison de gardiennage.


Beau projet pour développer une activité touristique autour des chevaux ; entièrement conçue pour l’accessibilité au public en situation de handicap.

Malgré toutes ces démarches administratives, le projet est remis en cause aujourd’hui.
En effet, une association de défense de la nature : la CPEPESC Franche Comté a porté plainte pour destruction de fleurs protégés sur ma parcelle.


Et après avoir été auditionnée à plusieurs reprises, être passée au tribunal me voici reconnue coupable de surpâturage.


Verdict :
- 12500€ d’amende avec sursis
- Interdiction de toute activité sur l'ensemble de ma parcelle ZD 51
- Expertise des espèces animales et végétales protégées
- Remise en état de la parcelle
- 2 semaines de parution dans le journal le progrès
- 2100€ de dommages et intérêts pour l'association CPEPESC Franche Comté.

 Si je ne fais pas appel du jugement toute personne souhaitant venir sur ma structure devra donc se garer au bord de la route départementale 470 car la parcelle ZD 51 en question englobe l'accès, le parking mais également une partie de mon habitation actuelle !

Ce qui veut dire plus d’accès possible pour la livraison du fourrage mais aussi du vétérinaire, maréchal ferrant…difficile de maintenir une activité dans ces conditions.

Comment en FRANCE peut-on en arriver là ?

Comment une association écologiste peut faire casser des décisions prisent par les représentants de l’état ?

Nous ne sommes pas les seuls dans cette situation et chacun d’entre vous pourrait y être confrontés un jour dans ses projets privés ou professionnels.

Le rêve de toute une vie, un projet environnementalement sain et pourtant face à une association écologique tout s’effondre…

Par votre soutien en signant cette pétition, je parviendrais peut être à faire entendre raison aux autorités  pour pouvoir continuer de travailler et partager ma passion dans de bonnes conditions.

 



Centre Equestre Jura Sud compte sur vous aujourd'hui

Centre Equestre Jura Sud a besoin de votre aide pour sa pétition “Anne ROTHLISBERGER: Soutien au centre équestre jura sud”. Rejoignez Centre Equestre Jura Sud et 5 267 signataires.