sanctionner les voitures/scooters/vtc qui utilisent les pistes bus/vélos/taxis

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Les voies de bus sont réservées à une certaine catégorie de véhicule, ceux n’y appartenant pas n’ont pas le droit de l’emprunter, même sur une courte portion. La sanction pour les contrevenants est une amende de 4e catégorie soit 135 €. A Paris, ces voies de bus sont, sauf en de rares exceptions, autorisées aux vélos.

Voilà ce que nous dit la loi, mais malheureusement comme tous les cyclistes parisiens, je suis confronté quotidiennement à ce problème. De nombreux véhicules non autorisés à rouler sur la voie l'utilisent en toute impunité notamment les scooters et motards.

J'ai sauté le pas il y a 2 ans, j'ai rendu mon pass NAVIGO pour n'utiliser plus que mon vélo pour me rendre et revenir de mon travail tous les jours et effectuer tous mes autres déplacements personnels. En plus de gagner du temps, de ne pas subir les aléas des transports en communs, de pouvoir apprécier notre ville d'une autre manière c'est surtout je pense une vraie nécessité écologique de tendre vers ce moyen de déplacement. Ce matin comme presque tous les jours, j'ai eu le droit à une queue de poisson de la part d'un scooter sur une piste cyclable que j'ai réussi à rattraper au feu suivant et qui n'a rien voulu entendre à mes explications.

Il n'est pas possible de faire cohabiter dans la même voie vélos et deux-roues à moteur. Ils roulent souvent plus vite tout en slalomant et sont souvent obligés de faire des écarts pour éviter les trous dans le bitume. En plus de la gêne, c'est surtout une grande source de danger pour les cyclistes. 

Avec une politique de la ville qui souhaite favoriser l'utilisation du vélo, réduire la pollution et l'utilisation de véhicules, beaucoup de cyclistes potentiels ne franchissent pas le pas et d'autres abandonnent l'idée en partie à cause d'infrastructures qui ne sont en fait pas réellement dédiées au vélo.

Nous demandons donc à nos amis conducteurs de voitures, VTC, scooters et motos de respecter cette règle pour une bonne cohabitation entre nous tous.

Nous demandons également à la Mairie de Paris ainsi qu'à la préfecture de police qui ont déjà commencé à multiplier l'installation de caméras, une plus grande grande fermeté et une verbalisation systématique pour les contrevenants qui ne respecteraient pas d'eux même cette règle.

Et je ne parle pas des voitures, camions et autres stationnés sur les pistes cyclables.



sa compte sur vous aujourd'hui

sa MI a besoin de votre aide pour sa pétition “Anne Hidalgo: sanctionner les voitures/scooters/vtc qui utilisent les pistes bus/vélos/taxis”. Rejoignez sa et 814 signataires.