Réouverture des voies sur berge rive droite

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Madame Le Maire de Paris

Le devoir d'un maire n'est-il pas d'agir au mieux et de manière équitable pour le bien-être des citoyens de sa ville ? En particulier dans le domaine de la santé publique ?
Or vos prises de décisions en matière d'écologie à savoir "Fermer les berges rive droite de la seine" mettent en danger la santé des habitants de certains quartiers du 16ème et du 15ème arrondissement de Paris. Dans un moment de désarroi, on serait tenté de penser à de l'homicide volontaire et au mieux à non assistance à personnes mises en danger pour de mauvaises raisons. 

Quand vous prenez la décision de fermer les berges rive droite de la Seine, vous obligez les automobilistes et les motards à emprunter l'avenue de Versailles et le quai Louis Blériot (à l'origine déjà bien encombrés) pour entrer et sortir de Paris par l'ouest. Ces voies, parallèles aux voies sur berges, délestaient auparavant le trop plein de la circulation. Aujourd'hui nous avons le même traffic sans les voies sur berge. La conséquence est grave d'un point de vue sanitaire pour les quartiers concernés, l'air y est devenu irrespirable. C'est une attitude totalement irresponsable. On parle de 43 000 véhicules par 24H.

 Etouffer les résidents de l'avenue de Versailles paris 75016, du quai Louis Blériot ainsi que d'autres zones des quartiers Ouest de Paris n'est pas un choix écologique. Vous avez simplement repoussé le problème là où ça ne dérange pas vos projets ni vos électeurs potentiels. Cela démontre en outre que vous n'êtes vous jamais allée dans l'ouest de Paris.
Je vous invite à venir regarder passer les voitures avec nous avenue de Versailles. Après une heure ou deux sur un banc, vous aurez comme nous les yeux qui brûlent, la gorge qui pique et le nez qui se bouche.

Histoire d'aborder le coté positif de la situation, Je me suis promené à pied sur la berge rive droite, ce qui est l'objectif affiché de l'opération, mais il est difficile d'oublier le vacarme  de la circulation juste un étage au dessus.

Je ne trouve pas juste de payer des impôts à la ville de Paris pour que notre maire contribue à intoxiquer nos rues, en toute connaissance de ses prises de décision arbitraire, de son peu de souci du bien-être de ses administrés en vertu de ses intérêts personnels. En fait, je n'ai pas d'autre mot pour exprimer mon indignation que NON!
Les femmes sont sensées préserver la vie et être plus humaines que les hommes, apparemment pas en politique.

 



jean-marc compte sur vous aujourd'hui

jean-marc VIOTTI a besoin de votre aide pour sa pétition “Anne Hidalgo: Réouverture des voies sur berge rive droite”. Rejoignez jean-marc et 11 signataires.