Adressée à Maire de Paris Anne Hidalgo et 1 autre

Anne Hidalgo : protégez ces ados exilé.e.s à la rue

0

0 signature. Allez jusqu'à 5 000.

Première étape gagnée : Anne Hidalgo est en train d’écrire la réponse à notre mobilisation pour les ados exilé.e.s sans leur famille à Paris. Plus que quelques jours pour obtenir une politique juste et efficace ! Deadline 4 juillet. 

Des centaines d’adolescent.e.s fuyant violences, guerre et précarité sont à la rue à Paris. C'est le cas d'Hawa, 16 ans, qui devait être excisée et mariée de force à un vieil homme au Mali * ou de Mohammad, 17 ans, menacé de mort par son père en Afghanistan *.

Ils et elles ont parcouru des milliers de kilomètres pour trouver un refuge en France. Mais les services responsables censés leur assurer logement et protection utilisent des critères aléatoires pour les laisser à la rue.

Première étape gagnée ! Suite à notre première mobilisation, Anne Hidalgo et ses équipes réfléchissent à la mise à l’abri de tou.te.s ces adolescent.e.s et à l’adaptation des critères d’évaluation.

Plus que quelques jours : leur décision sera rendue publique le 4 juillet prochain devant le Conseil de Paris. Seule une mobilisation citoyenne massive forcera la Maire de Paris à faire une réponse forte et concrète.

Ces jeunes ne doivent pas passer un jour de plus à la rue. Signez et partagez maintenant, chaque signature sera remise directement à Anne Hidalgo et aux élu.e.s de Paris !

C’est la DASES (Direction de l'Action Sociale de l’Enfance et de la Santé) qui refuse de mettre à l’abri ces “Mineurs Non Accompagnés” en fonction de leur apparence physique ou de la cohérence apparente de leur discours. Le droit de l’enfance n’est pas appliqué. Pourtant, le Conseil de Paris, présidé par Anne Hidalgo, a le budget et le pouvoir sur la DASES. Demandons leur de mener une politique juste pour ces ados, dans le respect de leurs droits.

En mai dernier, 5 000 parisien.ne.s se sont mobilisé.e.s via un mécanisme citoyen pour la protection de ces ados exilé.e.s. Leur mobilisation a été entendue. Désormais, c’est toutes les personnes solidaires qui doivent appeler Anne Hidalgo et les élu.e.s parisien.ne.s à mener une politique exemplaire.

Signez et relayez massivement la pétition ! 

* Les noms et les pays ont été modifiés. 

Cette campagne a été lancée avec l'Accélérateur de la mobilisation.

Cette pétition sera remise à:


    Paris d'Exil a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 3 421 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Paris d'Exil compte sur vous aujourd'hui

    Paris d'Exil a besoin de votre aide pour sa pétition “Anne Hidalgo : protégez ces ados exilé.e.s à la rue”. Rejoignez Paris d'Exil et 3 420 signataires.