Pas d’antenne, Cité de Gênes

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !

Catherine LIERMIER
Catherine LIERMIER a signé la pétition

Nous avons découvert le 12 février dernier, lors d’une réunion publique à la mairie du 20e, le projet d’installation de trois antennes-relais de téléphonie mobile Free au 3 Cité de Gênes.

Ces antennes se situeront en face de l’École Maternelle des Couronnes rue de Pali Kao, mais aussi à proximité de la Crèche Collective Municipale des Couronnes, de l’École élémentaire Julien Lacroix, du Lycée Professionnel Étienne Dolet, du Centre Sportif Julien Lacroix, de la Bibliothèque Municipale des Couronnes, du parc de Belleville, au sein d’une zone résidentielle et de vie particulièrement dense.

Aucune concertation préalable avec les habitants ni avec les responsables des collectivités sus-citées n’a eu lieu. Les habitants de CDC HABITAT n’ont pas été informés.

En dépit de l’avis négatif rendu par la Mairie du 20e (fondé sur la présomption d’un dépassement des seuils autorisés, sur les vis-à-vis rue des Couronnes et rue Vilin, mais aussi sur les appartements des 5e et 6e étages), la commission de concertation sur la téléphonie mobile (CCTM) a donné son accord dès le lendemain (le 13 février 2019).

L’incertitude scientifique reste à ce jour totale quant aux effets des ondes électromagnétiques sur la santé humaine, particulièrement sur celle des enfants. Outre les nuisances telles que perturbations du sommeil, altération des capacités cognitives, augmentation de la tension artérielle, l’OMS a classé en 2011 les ondes de téléphonie mobile comme potentiellement cancérigènes (références Web: http://www.robindestoits.org et http://www.priartem.fr).

En vertu du principe de précaution pour protéger la santé de nos enfants, nous refusons l’installation de ces antennes à proximité de crèches, d’écoles, de lycées et de lieux de résidence.

Cette pétition permettra d’appuyer les recours que nous allons effectuer. Si comme nous, vous souhaitez vous opposer à cette installation d’antennes-relais, merci de signer cette pétition.

Collectif des Habitants de la Cité de Gênes