NON A L’INSTALLATION D’UNE ANTENNE RELAIS BOUYGUES TELECOM AU 18 RUE BOINOD PARIS 18

NON A L’INSTALLATION D’UNE ANTENNE RELAIS BOUYGUES TELECOM AU 18 RUE BOINOD PARIS 18

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Collectif PASDONDEABOINOD a lancé cette pétition adressée à Anne Hidalgo (Maire de Paris) et à

1/ Les faits

Le bailleur social DOMAXIS a signé, pour sa résidence du 18 rue BOINOD, un bail avec l’opérateur Bouygues Telecom concernant l’installation de 3 antennes relais, moyennant finances.

Aucune concertation préalable n’a été menée avec les riverains, et la société Bouygues Telecom n’a pas fourni la moindre assurance d'innocuité de sa future installation. Tous les environs du 18 sont concernés et tout particulièrement les étages élevés dans les azimuts des antennes, à ce titre les simulations d’exposition notamment pour l’immeuble situé au coin des rues du NORD et BOINOD sont incomplètes voire mensongères.

Des établissements scolaires sont concernés, notamment le Collège Marie Curie dans l’azimut 320°.

2/ Impact sur la santé

Les ondes de ces antennes sont susceptibles d’avoir un impact sur le vivant (effets athermiques du type perturbations physiologiques primaires : maux de tête, troubles du sommeil, …). Pour rappel l'OMS a classé les ondes électromagnétiques type GSM comme « possiblement cancérogènes​ ». Les principales compagnies d’assurance mondiales ne couvrent plus les risques sanitaires liés aux émissions de champs électromagnétiques depuis plus de 10 ans. Sommes-nous face au prochain scandale sanitaire ?

3/ Législation

La dernière version de la Charte parisienne relative à la téléphonie mobile a permis de définir des seuils plus bas qu’au niveau national de 5 à 7V/m.

Ces seuils restent malgré tout élevés eu égard au principe constitutionnel de précaution qui pourrait conduire à légitimement promouvoir un seuil acceptable par toutes les parties de 0,6V/m associé à une densité d’antennes plus importante. D’autres villes ont pris ce chemin (Ville de Luxembourg 3V/m).

4/ Le doute

Bien qu’il n’y ait pas de consensus scientifique, des études nous alertent sur les dangers des ondes électromagnétiques (REFLEX 2004, BIOINITIATIVE 2012, National Toxicology Program 2018).

5/ Conclusion

Nous ne sommes pas hostiles à la technologie notre action vise à court terme à arrêter le projet d’installation des antennes rue BOINOD et à plus long terme de contribuer à une réflexion, avec les pouvoirs publics et les opérateurs, sur les modalités techniques et opérationnelles qui permettraient d’assurer les usages envisagés tout en étant sur des seuils beaucoup plus bas.

Nous exigeons que le principe de précaution soit appliqué, cela est faisable, il faut qu’une volonté politique se mette en place.

Si vous partagez nos craintes et notre point de vue, et que vous ne voulez pas que ce projet aboutisse, nous vous invitons à signer cette pétition​ et à la faire circuler.

N'hésitez pas à nous contacter pour partager vos expériences, idées et mener des actions avec nous et les autres collectifs actifs (http://www.nozondes.org) à Paris : 

pasdondeaboinod@gmail.com

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !