Madame Hidalgo, rendez-nous nos correspondants !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Depuis 2011, La Ville de Paris a retiré unilatéralement les décharges d’activités des correspondants de la Mutuelle Complémentaire, également gestionnaire du centre de sécurité sociale 602.

La présence des correspondants Mutuelle complémentaire de la ville de Paris, de l'assistance publique des administrations annexes, Centre 602 sur le lieu de travail était reconnue comme un gage de prise en charge immédiate en matière de protection sociale (sécurité sociale, mutuelle, AT…)

Les personnels de la ville de Paris, affiliés au centre 602 et adhérents à la Mutuelle complémentaire, ont besoin, aujourd’hui comme par le passé, de cette proximité et du contact humain qui restent des valeurs importantes de lien social. Ces militants mutualistes ont également un rôle en matière de prévention et d’information sur le lieu de travail.

À plusieurs reprises, la Mutuelle Complémentaire a formulé des propositions concrètes pour l’ouverture de négociations sur la mise en place d’une convention entre la mutuelle et la ville de Paris, comme cela se fait déjà depuis 2013 à l’AP HP. Malgré plusieurs rencontres avec vos services, nous attendons toujours une réponse !

La mutuelle vous a proposé la prise en charge du salaire des agents mis à disposition, permettant d’une part de rétablir une égalité de traitement entre nos deux administrations et d’autre part de rendre aux agents le lien direct avec leur mutuelle professionnelle. Cette convention, ne coûterait donc rien aux contribuables.

C’est pourquoi, Madame la Maire, nous vous demandons de faciliter la mise en place de cette convention en permettant l’ouverture de négociations entre la ville et notre mutuelle.



MC602 compte sur vous aujourd'hui

MC602 a besoin de votre aide pour sa pétition “Anne Hidalgo: Madame Hidalgo, rendez-nous nos correspondants !”. Rejoignez MC602 et 657 signataires.