Autoriser les producteurs à offrir l'autocueillette durant la pandémie de COVID19

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Le Gouvernement du Québec a émis une directive le 23 avril interdisant aux producteurs d'offrir l'autocueillette de fruits et légumes au Québec. 

Dans un contexte où :

- comme mentionné par Mr. le Premier ministre Legault, l'autosuffisance alimentaire est primordiale ;

- l'autocueillette est une activité économique importante au Québec (19% des fermes utilisent des circuits courts, comme l'autocueillette ou les kiosques à la ferme, pour commercialiser leurs produits) s'étirant sur plusieurs mois;

- il est difficile actuellement de faire venir des travailleurs étrangers pour cueillir dans les champs à la place des consommateurs ; 

-l'autocueillette pourrait être une solution partielle et créative de remplacement de la main-d'oeuvre étrangère chez les producteurs qui n'offraient pas cette option ; 

- les producteurs sont tout à fait capable d'appliquer les mesures sanitaires requises, au même titre que n'importe quel travailleur du secteur agro-alimentaire québécois ;

Cette interdiction est, à mon avis, contre- productive et injustifiée. Il est important de permettre à la population de se procurer des aliments frais, de saison, sains et abordables.