Free/Libérez Gerard Gecoco Mulumba

0 have signed. Let’s get to 1,500!


Le but de cette pétition est d'obtenir le plus de signature possible pour qu'Amnesty International puisse intervenir dans le cas de l’état de santé grave de l'opposant congolais Gérard Mulumba, dit Gecoco, qui se détériore quotidiennement. 

Gecoco a été arrêté arbitrairement sans procès, sans condamnation, depuis le mois de Novembre 2017. Il n’a pas reçu les soins appropriés depuis, alors qu’il souffre d’une condition rénale connue, qui exige des suivis réguliers, une bonne hygiène de vie et une prise en charge médicale immédiate lorsque nécessaire : https://twitter.com/soniarolley/status/962051594274488320

Le 5 février 2018, le Ministre de la justice congolais avait demandé une preuve de sa libération conditionnelle pour aller se faire soigner à l’étranger, son état ne pouvant être pris en charge à Kinshasa; il a reçu les preuves exigées depuis le 7 février et aucun signe de sa part depuis. D’autres part, le Ministre avait mentionné lors d’un communiqué de presse précédent, que tous les prisonniers politiques en état de santé grave seraient libérés pour soins, moyennant les preuves médicales appropriées, je le cite “notre intention n’est pas de les voir mourir emprisonnés”. Que ce soit l’une ou l’autre des preuves exigées, Mr. Alexis Thambwe Mwamba, Ministre de la justice, les a en sa possession depuis maintenant deux semaines, mais Gérard est toujours retenu à l’hôpital Ngaliema de Kinshasa, sous surveillance.

Vous pouvez voir le cri du cœur de sa sœur Nadine sur les réseaux sociaux: https://www.facebook.com/tanya.elese/posts/10159867992180307?pnref=story 

Aujourd'hui encore, 20 février 2018, date à laquelle cette petition est lancée, l'acharnement continue et la cours a été délocalisée dans sa chambre d'hôpital : http://observers.france24.com/fr/20180221-rd-congo-kinshasa-proces-hopital-gecoco-mulumba-rdc-opposant-politique

Nous vous demandons d’intervenir auprès du gouvernement congolais pour la mise en applications des promesses du Ministre de la justice, du respect de l’ordre émis par les magistrats et surtout du respect des droits de l’homme, en permettant à Gecoco d’être évacué d’urgence vers l’Europe pour y obtenir les soins appropriés. 

En espérant vivement une intervention de la part d'Amnesty International.



Today: Libérez Gerard Gecoco Mulumba is counting on you

Libérez Gerard Gecoco Mulumba needs your help with “Amnesty International Help Free/Libérez Gerard Gecoco Mulumba”. Join Libérez Gerard Gecoco Mulumba and 1,336 supporters today.