DJEMNA OASIS

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Les comptes bancaires de l'association de protection des oasis de Jemna sont gelés,en Tunisie, un bras de fer polémique et médiatique... Bras de fer qui oppose l’État à l’Association, petite localité de 7 000 habitants, située entre Kébili et Douz, deux villes du sud du pays. Là-bas, en janvier 2011, deux jours avant la chute de Ben Ali, les habitants ont pris possession de la palmeraie qui, selon eux, appartenait à « leurs ancêtres » avant la colonisation française. Mais officiellement propriétaire depuis l’indépendance, l’État dénonce une exploitation illégale. De son côté, l’association met en avant la gestion collective de cette parcelle : entretien, embauches massives d’ouvriers... Les habitants ont fait fructifier cette oasis, à tel point que le chiffre d’affaires a explosé (la récolte de 2016 a été vendue à 1,7 million de dinars, environ 700 000 €). Chaque année, une partie des bénéfices est réallouée à la communauté. Une expérience rare d’économie sociale et solidaire



Amine compte sur vous aujourd'hui

Amine NAJM a besoin de votre aide pour sa pétition “amine_najm@hotmail.com: DJEMNA OASIS”. Rejoignez Amine et 12 signataires.