Pétition fermée

Ambassadeur de France au Maroc : intervenez pour Maâti Monjib, défenseur des droits de l’homme en grève de la faim.

Cette pétition avait 122 signataires


 Maâti Monjib est un défenseur de la liberté de la presse et des droits de l’homme. J’ai récemment lancé cette pétition au nom d’un comité de soutien de cet historien politique marocain. Je voudrais aujourd’hui préciser une chose importante : Maâti Monjib est mon ami, depuis 20 ans. Je suis là, derrière mon écran, à compter ses jours de grève de la faim et vos signatures, tremblant d’apprendre qu’il est déjà trop tard.

Pas facile pour une universitaire de changer de ton pour témoigner de façon plus personnelle et demander de l’aide, notre milieu est pudique. Mais il y a urgence.

 20 jours de grève de la faim, certainement plus au moment où vous lisez ces lignes ! Mais comment tient-il et jusqu’à quand tiendra t-il ?

 Maâti Monjib proteste.

Objet d’une campagne médiatique de dénigrement extrêmement virulente, accusé d’ « atteinte à la sûreté de l’Etat » puis d’ « irrégularités financières », il est privé de sa liberté de circulation.

Pourquoi ? Pour avoir écrit, pour avoir parlé, et parce que sa voix porte bien au-delà des frontières marocaines tout comme sa notoriété.

Il proteste pour que cessent les pressions de son gouvernement à son encontre, il lutte pour les causes au service desquelles il a mis sa vie.

 Comme mes collègues, je  connais la valeur et  l’honnêteté de cet homme. J’ai connu Maâti Monjib à la fin des années 90 à l’Université de Saint Louis du Sénégal alors que je réalisais des recherches en sociolinguistique. J’ai immédiatement été impressionnée par son savoir et son sens profond de la justice et de la liberté. Son discours n’a jamais été celui du constat et de la résignation. Avec lui la critique doit s’accompagner de propositions et d’actions. En attestent ses écrits, son investissement dans la formation de journalistes au journalisme d’investigation. Je pourrais vous parler aussi des grandes qualités humaines de Maâti, de tout ce qui pourrait lui donner chair.

Son regard, capturé par des photos de presse (cf. sites ci-dessous), vous laisse le deviner et deviner sa détermination.

Les femmes et les hommes engagés en ce monde ne sont pas rares. On les admire pour leur courage et parce qu’ils contribuent à changer le monde. On se sent solidaires. Oui mais, à quoi sert une solidarité toute théorique ?

Au delà de l'écran, ces femmes et ces hommes faits de chair et de sang luttent quotidiennement.

Au delà de l’écran, Maâti Monjib résiste.

Votre signature concrétisera votre soutien à Maâti Monjib et à sa cause. Elle rendra utile cette grève de la faim et pourra enfin la faire cesser.

Rejoignez-nous, aidez nous à sauver notre collègue et ami.

 

Pour vous informer, lire par exemple :

Le texte de notre comité de soutien : http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/161015/soutien-au-journaliste-et-historien-maati-monjib

Les articles de presse, exemples :

http://telquel.ma/2015/10/27/grands-dirigeants-politiques-soutiennent-maati-monjib_1467971

http://orientxxi.info/magazine/traquenards-et-calomnies-contre-les-dissidents-au-maroc,0847

http://telquel.ma/2015/10/13/diabetique-cardiaque-monjib-entame-8e-jour-greve-faim_1466092

 

 



Auzanneau compte sur vous aujourd'hui

Auzanneau MICHELLE a besoin de votre aide pour sa pétition “ambassade de France au Maroc: Soutien pour un défenseur marocain de la liberté de la presse”. Rejoignez Auzanneau et 121 signataires.