SOS INTERNATIONAL POUR SAUVER LE GAZ ET LE PÉTROLE DÉCOUVERTS AU SÉNÉGAL DES MAINS D'ELITE

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Mouvement Farafina Dambé pour la renaissance africaine au 21ème siècle a lancé cette pétition adressée à Alter mondialistes activistes et bonnes volontés pacifistes citoyens du monde

NATIONAL SOS TO SUNUGAL NATIONAL partyagainst Sall big brother gang
ENSEMBLE [MONTÉS SUR LES BARRICADES, DEBOUT SOUDÉS DANS LA RUE] LIMITONS LES DÉGÂTS, LIMITONS LES ATTEINTES À NOTRE SOUVERAINETÉ, FAISONS CESSER LES INSULTES PERMANENTES À NOTRE INTELLIGENCE
ADOPTONS POUR PHILOSOPHIE ÉLÉMENTAIRE LA DÉFENSE DE NOS RICHESSES ET LA PRÉSERVATION DE NOS RESSOURCES DANS LE SENS DE NOTRE INTÉRÊT NATIONAL ET COMMUNAUTAIRE SOUS RÉGIONAL BIEN COMPRIS
CITOYEN-NE-S DU MONDE AIDEZ -NOUS À NOUS FAIRE ENTENDRE. OPÉRATION/PÉTITION : «MON AVIS COMPTE, MON OPINION N’EST PAS FAUSSE. J’AI DROIT À LA PAROLE AU DIALOGUE NATIONAL CAR JE SUIS LÀ POUR DIRE VRAI ET NON RACONTER DES HISTOIRES À DORMIR DEBOUT À MES COMPATRIOTES ET AMI-E-S SÉNÉGALAI-SE-S. JE SUIS SÉNÉGALAIS-SE JE DIS VRAI POINT BARRE»
France DÉGAGE FRÈRES SALL BARREZ-VOUS ! LE PEUPLE SE RÉVEILLE-RA POUR LE ROUND FINAL DU GRAND COMBAT À ÉPONGER DETTE ET LA BELLE À LA PARTIE DE TROIS À TIERCE MAJEURE DONT NOUS NE SOMMES RESPONSABLES NI DU ROI DE TRÈFLE NI DE LA DAME DE CŒUR ENCORE MOINS DE L'AS DE PIQUE POUR ÊTRE SUR LE CARREAU AVEC EUX/ELLES PARTISAN-E-S À TORT CONTRE LES INTÉRÊTS DU SÉNÉGALAIS LAMBDA. UNITÉ DANS LA LUTTE AUTOUR DE LA PRÉSERVATION DU DROIT COMMUNAUTAIRE ET CONSTITUTIONNEL DES RESSOURCES PROTÉGÉES ET NATURELLES-SÉRIE NOUVELLE DE SEN PÉTRO-GAZGATE SN QUI VOUS PRÉSENTE LA SAISON 1 de : TIMIS CONTRE TAKUSAANU NDAR
Note de la rédaction : vos dons pour la suite du feuilleton sont attendus via orange money compte CDC-SENEGAL bu bess et vous ouvrent droit à une réduction d’impôt de 66% sur le pétrole et le gaz une fois la production lancée en 2022. Contre reçu fiscal de Timis corporation société écran à des sociétés fictives logées comptes spéciaux dans des paradis fiscaux avec parts secrètes d’actionnaires discrets et rémunérés participants au capital spolié.
ALLÔ LE RESTE DU MONDE ? ICI LES SALL FRÈRES DE LA RUE PUBLIQUE au Sénégal !
Ras STAF activiste indigné très fâché
Tout soleil connaîtra un coucher.
Des sales activistes neutres acteurs de la société civile politiciens vendus à l’étranger jeunes leaders d’opinion sans concession veulent semer désordre et de stabiliser le pays pour perturber la bonne marche de l’économie émergente vers le développement durable grâce aux découvertes de nouvelles ressources énergétiques. Venez à notre secours on étouffé par défaut de pouvoir dire la vérité toute la vérité et rien que la vérité…
Les lanceurs d’alertes et la presse incendiaire s’écrièrent pour dire avec les internautes : « we’ve got it».
La suite de l’histoire est connue : c’est BBC qui marque un point et c’est Rfi qui ouvre de nouvelles hostilités franco anglaise dans la Sénégambie de tous les appétits et des dangers de la verte Casamance sur Appel sur actualité avec Gomez abordant avec les auditeurs le scandale pétrolier de l’eldorado sénégalais confisqué par l’escroc Frank Timis qui l’eut cru et à la barbe des chefs d’Etats experts et autorités sénégalaises trompées naïvement.
Le PÉTRO-GAZGATE.SN se poursuit….
Avez-vous des nouvelles des 6000 milliards de FCFA que British petroleum doit payer à Frank Timis ?
À nous d’agir à vous de réagir altermondialistes et activistes du monde entier !
Nos ressources naturelles nous appartiennent en tant qu’entité politique souveraine et territoire géographiquement délimité et reconnu à l’international République indépendante et régime d’Etat de droit républicain laïc et démocratique favorisant l’expression des libertés élémentaires individuelles et fondamentales inscrites dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme.
Eu égard aussi à ce qui suit tenant lieu de Loi fondamentale (extrait) :
«Titre II. - DES DROITS ET LIBERTÉS FONDAMENTAUX ET DES DEVOIRS DES CITOYENS
Titre XI. - DES COLLECTIVITES TERRITORIALES
Art. 3. - Il est ajouté, après l’article 25 de la Constitution, un article 25-1, un article 25-2 et un
article 25-3 ainsi rédigés :
Article 25-1. - Les ressources naturelles appartiennent au peuple. Elles sont utilisées pour
l’amélioration de ses conditions de vie.
L’exploitation et la gestion des ressources naturelles doivent se faire dans la transparence et de
façon à générer une croissance économique, à promouvoir le bien-être de la population en général
et à être écologiquement durables.
L’État et les collectivités territoriales ont l’obligation de veiller à la préservation du patrimoine foncier.
Article 25-2. - Chacun a droit à un environnement sain.
La défense, la préservation et l’amélioration de l’environnement incombent aux pouvoirs publics.
Les pouvoirs publics ont l’obligation de préserver, de restaurer les processus écologiques essentiels,
de pourvoir à la gestion responsable des espèces et des écosystèmes, de préserver la diversité et
l’intégrité du patrimoine génétique, d’exiger l’évaluation environnementale pour les plans, projets ou programmes, de promouvoir l’éducation environnementale et d’assurer la protection des populations dans l’élaboration et la mise en œuvre des projets et programmes dont les impacts sociaux et
environnementaux sont significatifs.

Article 25-3. - Tout citoyen est tenu de respecter scrupuleusement la Constitution, les lois et
règlements, notamment, d’accomplir ses devoirs civiques et de respecter les droits d’autrui. Il doit
veiller à s’acquitter de ses obligations fiscales et à participer à l’œuvre de développement
économique et social de la Nation.
Tout citoyen a le devoir de défendre la patrie contre toute agression et de contribuer à la lutte
contre la corruption et la concussion.
Tout citoyen a le devoir de respecter et de faire respecter le bien public, mais aussi de s’abstenir de
tous actes de nature à compromettre l’ordre, la sécurité, la salubrité et la tranquillité publics.
Tout citoyen a le devoir de préserver les ressources naturelles et l’environnement du pays et
d’œuvrer pour le développement durable au profit des générations présentes et futures.
Tout citoyen a le devoir d’inscrire à l’état civil les actes le concernant et ceux qui sont relatifs à sa
famille dans les conditions déterminées par la loi…/…
Nul ne doit porter atteinte à ces dispositions verrouillées pour de bon ni accéder aux ressources sans l’adhésion et l’approbation par référendum local des populations concernées par la présence de ces ressources sur leur territoire au niveau régional et au plan national et sous régional. Les populations laborieuses civiles et militaires ont le devoir de veiller à leur protection et à lutter contre la corruption et la concussion.
CECI EST ÉCRIT NOIR SUR BLANC ET EST À METTRE (DOIT FIGURER) EN LETTRES CAPITALES EN MAJUSCULE EN FRANÇAIS ET DANS TOUTES LES LANGUES PARLÉES DANS LE PAYS DANS LA CONSTITUTION COMME IL A ÉTÉ VALIDÉ LE 20 MARS 2016 PAR RÉFÉRENDUM.
CE QUE NOUS DEMANDONS EST CLAIR : DÉMISSION SANS AUCUNE CONCESSION DU COLLECTIF COUPABLE JUSQU’À MANIFESTATION DE PREUVES CLAIRES DE LEUR INNOCENCE ET VÉRITÉ ÉTABLIE DES FAITS CONCERNANT L’ENSEMBLE DES MIS EN CAUSE…
CAR TOUT CE QUI N’EST PAS CLARTÉ N’EST PAS FRANÇAIS ET LA PERTINENCE EST LA PLUS FRANÇAISE DES VERTUS
L’ACTIVISTE CITOYEN INDIGNÉ ET FÂCHÉ TRÈS FÂCHÉ

Ras Staf/ cradif.bgom@hotmail.com

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !